Connectez-vous S'inscrire






Economie

Le propriétaire de débat-halal en liquidation judiciaire

Les dessous du halal

Rédigé par Pauline Compan | Mardi 1 Mars 2011

Le secteur du halal est décidément plein de surprises. La société Baker, propriétaire du nom de domaine debat-halal.fr, est en liquidation judiciaire. Les trois filiales du groupe Baker, producteur et distributeur de viande halal basé à Nantes, sont donc en faillite. Une situation qui apporte un éclairage nouveau sur les activités du site debat-halal.



Le propriétaire de débat-halal en liquidation judiciaire
Le site est désormais célèbre sur la Toile pour avoir publié des résultats d’analyses montrant des traces d’ADN de porc dans des Knacki Herta halal.

Le groupe Baker, propriétaire du nom de domaine du site, réunissait trois sociétés spécialisées sur les produits halal. Baker Viande s’occupait du conditionnement de viandes et plats préparés, en partenariat avec des sociétés d’abattage. Baker Distribution assurait la vente des produits, chapeauté par la dernière entité de cette société nantaise Baker Finance. La certification de ces produits halal était assurée par Altakwa, société nantaise de « transformation et conservation de la viande de boucherie », tenu par M. Aldilaimi Ahmad, le propre père du gérant de la holding Baker, M. Aldilaimi Baker.

La holding Baker en faillite ?

D’après le site société.com qui recense les informations légales sur les entreprises françaises, la société Baker est en liquidation judiciaire, respectivement depuis septembre 2010 pour Baker Viande, décembre 2010 pour Baker Finances et janvier 2011 pour Baker Distribution.

Quant à la société de certification Altakwa, son dernier bilan publié n’est pas bon. L’entreprise affiche sur le site société.com, un résultat net négatif au 31 décembre 2009. La petite entreprise familiale connaît donc la crise.

Le dictionnaire juridique de droit privé de Serge Braudo en ligne indique que « la "liquidation judiciaire" est la conséquence d'une procédure collective, résultant d'une action engagée par un ou plusieurs créanciers d'un commerçant, lorsque son entreprise ne dispose plus d'une trésorerie suffisante pour payer les dettes exigibles ». En d’autres termes, cette société n’a pu faire face à ses dettes ; aujourd’hui un mandataire judiciaire a été désigné par le tribunal de commerce de Nantes pour recouvrir les dettes de la société.

En outre, le dictionnaire juridique en ligne précise qu’une liquidation judiciaire est ouverte « en état de cessation des paiements [lorsque] l'activité est arrêtée ou [lorsque] le redressement est manifestement impossible ».

Saphirnews a essayé de contacter les trois branches de la holding Baker. Sans succès. Les numéros de téléphone donnés sur les sites des différentes branches sont désormais « non attribués ». Tout semble donc indiquer que ces sociétés seraient bel et bien en faillite.

Les limites d'une pseudo-philanthropie au service du halal

Cette procédure juridique expliquerait pourquoi le site debat-halal.fr semble aujourd’hui à l’abandon. En effet, contacté par Saphirnews, l’administrateur du site (qui, en janvier dernier, souhaitait rester anonyme et se faisait appeler Fatih) avait affirmé détenir « une dizaine d’analyses ADN compromettantes pour des marques halal ». Selon ses propos, celles-ci devaient être mises en ligne, à raison d’une semaine. Une deuxième analyse a bien été publiée le 24 janvier et elle mettait en cause la marque El Saada.

Mais, à ce jour, les autres révélations promises n’ont pas été publiées sur le site. Les difficultés financières du sponsor (et industriel) Baker auraient-elles entaché l'enthousiasme du site debat-halal à dénoncer les fraudes de ses concurrents ?








Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu