Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Le pasteur Jones appelé à retirer son soutien au film anti-islam

Rédigé par La Rédaction | Jeudi 13 Septembre 2012



Face à la vague de protestation que suscite le film anti-islam « L’innocence des musulmans », le chef d'état-major de l'armée américaine Martin Dempsey s'est entretenu mercredi 12 septembre par téléphone avec le pasteur Terry Jones afin de lui demander de retirer son soutien au pamphlet, qui a provoqué la mort de l'ambassadeur américain en Libye.

Le pasteur Jones, qui s’est fait connaître pour avoir brûler des exemplaires du Coran, n’a pas hésité à diffuser le film sur son site internet à l’occasion du 11e anniversaire du 11-Septembre.

Durant ce court entretien, le général Dempsey a exprimé son inquiétude quant à la nature du film, aux « tensions qu'il va alimenter et aux violences qu'il va provoquer », selon un porte-parole du chef de l'armée américaine, le colonel Dave Lapan.

Le Pentagone craint que ce film n’entraîne des violences en Afghanistan contre les forces de l’Otan engagés dans la lutte contre les talibans. Pour freiner la diffuser de la film et éviter un embrasement, les autorités afghanes ont temporairement interrompu mercredi l'accès au site de vidéo en ligne YouTube jusqu'au retrait de la vidéo.

Ce n'est pas pour autant que Terry Jones devrait retirer son soutien à Sam Bacile, réalisateur du pamphlet. Le pasteur organise chaque 11-Septembre la « Journée internationale du jugement de Mahomet ». Sa haine profonde de l'islam ne saurait s'atténuer par un coup de fil du Pentagone.

Lire aussi :
Un film islamophobe à scandale met le monde musulman en émoi
Pays-Bas : Wilders financé par les islamophobes américains
Musulmans et Arabes : les mal-aimés des États-Unis
Etats-Unis : le pasteur Terry Jones brûle encore le Coran





Loading












Recevez le meilleur de l'actu