Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Le meurtrier de la mosquée d’Arras jugé irresponsable

Rédigé par La Rédaction | Vendredi 11 Octobre 2013



L'auteur présumé d'une agression dans une mosquée d'Arras, qui avait fait un mort et un blessé grave en mars 2012, a été déclaré irresponsable sur le plan pénal, a annoncé le parquet général de Douai (Nord) jeudi 9 octobre. La cour d'appel de Douai a suivi les réquisitions du parquet général et « constaté l'abolition du discernement » de cet homme âgé de 33 ans qui ne sera donc pas jugé au pénal.

La chambre de l'instruction de la cour d’appel a prononcé « son hospitalisation, avec deux mesures de sûreté permises par la loi destinées à éviter la récidive ou la réitération, qui sont l'interdiction de porter une arme et l'interdiction de se rendre à la mosquée d'Arras », a précisé le parquet général.

Le 16 mars 2012, le jeune fidèle de la mosquée Annour d'Arras, diagnostiqué schizophrène, avait tué un septuagénaire et blessé grièvement un autre homme en les frappant à coups de gourdin à l'intérieur du lieu de culte. Interpellé après les faits, il avait été rapidement placé en hôpital psychiatrique.

Au-delà de l’émotion suscitée, ce drame avait remis en question le suivi psychiatrique des déséquilibrés.

Lire aussi :
Mosquée d’Arras : le meurtrier présumé interné, le CFCM réagit
Agression mortelle à la mosquée d'Arras, indignation des musulmans
Drame de la mosquée d'Arras : le suivi psychiatrique en question
Mosquée d’Arras : les funérailles du défunt célébrées
Mosquée d'Arras : RMF exprime sa profonde compassion pour les victimes




Loading












Recevez le meilleur de l'actu