Connectez-vous S'inscrire






Ramadan

Le Ramadan 2017 cause le report des législatives au Sénégal

Rédigé par | Jeudi 18 Mai 2017



Le Ramadan 2017 cause le report des législatives au Sénégal
Le mois du Ramadan, source du report des élections au Sénégal. Initialement prévues pour le 2 juillet prochain, les législatives se dérouleront finalement le 30 juillet. La décision a été prise sur décret présidentiel en janvier dernier suite à une réunion de Macky Sall avec les leaders des divers partis d’opposition.

Le chef de l’Etat a ainsi répondu aux critiques émanant de l’opposition, principalement de la coalition Mankoo Wattu Senegaal (Front pour la défense du Sénégal) qui ne souhaitait pas mener campagne durant le mois de Ramadan. Celui-ci devrait pourtant prendre fin le 24 juin, soit une semaine avant la date initialement programmée pour le scrutin.

Le Sénégal est composé à plus de 90 % par une population musulmane. Il s’agit du second scrutin législatif depuis l’arrivée au pouvoir de Macky Sall en 2012. Il doit aboutir à l’élection des 165 députés (dont 15 parlementaires de la diaspora) de la treizième législature du Sénégal.






Loading













Recevez le meilleur de l'actu