Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Le Franco-Palestinien Salah Hamouri arrêté par Israël à Jérusalem-Est

Rédigé par | Jeudi 24 Août 2017



Le Franco-Palestinien Salah Hamouri arrêté par Israël à Jérusalem-Est
L’ancien prisonnier politique Salah Hamouri a été de nouveau arrêté par les autorités israéliennes, apprend-t-on mercredi 23 août au soir. La justice a ordonné sa détention durant cinq jours, c’est-à-dire jusqu’au dimanche 27 août, officiellement le temps de l’enquête.

Cette arrestation serait conséquente à une présumée appartenance à une « organisation ennemie », aurait rapporté l’un des avocats du détenu. Il précise que, d’après lui, les autorités israéliennes souhaitent voir Salah Hamouri quitter définitivement la Palestine. Pierre Laurent, secrétaire national du Parti communiste, a adressé un courrier au ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian. Le sénateur de Paris demande au Quai d’Orsay d’exiger la libération immédiate de Salah Hamouri.

Plusieurs véhicules de l’armée israélienne se sont présentés, dans la nuit du mardi 21 au mercredi 22 août, au domicile de Salah Hamouri à Jérusalem-Est pour l’interpeller. Aucune justification n’avait alors été communiquée aux proches du jeune homme.

Sur Facebook, sa compagne Elsa avait posté le message suivant : « Salah Hamouri a été arrêté cette nuit à notre domicile de Jérusalem-Est par l'armée d'occupation venue en grand nombre le cueillir dans son sommeil. Comme souvent, les autorités militaires ne donnent aucun motif à cette arrestation et nous n'avons que peu d'informations au sujet de sa détention, il n'a pu contacter personne. Nous demandons à la France d'agir avec conviction pour protéger et obtenir la libération de notre concitoyen qui subit une fois de plus l'arbitraire israélien ».

« L'arrestation de notre concitoyen - dont le seul crime est de résister à l’occupation et à la colonisation - est inadmissible et insupportable. Notre mobilisation doit être immédiate et massive. Les autorités françaises ne doivent pas laisser passer une telle infamie », a réagi l’Association France Palestine Solidarité (AFPS). Elle a appelé les citoyens français à faire pression sur le consulat général de France à Jérusalem en inondant de requêtes concernant la libération du Franco-Palestinien de 31 ans.

Mise à jour lundi 28 août : Salah Hamouri n'a pas été libéré comme attendu. La détention du Franco-Palestinien a été prolongée jusque mardi 29 août afin, selon les autorités israéliennes, de poursuivre l'enquête sur des charges qui demeurent floues à ce jour.

Mise à jour : Salah Hamouri, présenté devant un juge mardi 29 août, Salah Hamouri a été placé en détention administrative pour une durée de six mois, ceci sans procès ni inculpation. Pour en savoir plus.

Lire aussi :
Palestine : l'emblématique absence de « L’affaire Salah Hamouri » dans les médias
Palestine : Salah Hamouri enfin libre
Salah Hamouri, citoyen d’honneur de Grigny





Loading














Recevez le meilleur de l'actu