Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

La zakât au centre des discussions à Tunis

Rédigé par La Rédaction | Mercredi 21 Septembre 2011



L’aumône légale, la zakât, constitue l’un des cinq piliers de l’islam. Peut-elle aider à résoudre des problèmes d’ordre social et politique dans la société tunisienne, longtemps gangrenée par la corruption et les malversations ?

C’est l’objet du Ier Forum de la zakât, qui se tiendra à Tunis, du 23 au 25 septembre. Organisé par l’Association tunisienne de la finance islamique (ATFI), le Forum verra la participation de la Banque islamique de développement (BID) et de Bayt al-Zakat, une organisation de gestion de la zakât au Koweït.

La discussion portera sur la mise en place d’un nouveau concept de la zakât qui permettrait la résolution de problèmes socio-politiques et la création de micro-projets. Selon Ali Tabib, membre fondateur de l'ATFI, les ressources de la zakât sont actuellement distribuées de façon anarchique en Tunisie. L’association a été créée le 28 février 2011, peu de temps après la chute du régime de Ben Ali.

Au terme des travaux de ce Forum, les participants présenteront un projet de structure qui sera chargée de gérer les ressources de la zakât en Tunisie et d'identifier les cadres et les mécanismes juridiques de sa gestion, selon l’Agence Tunis Afrique Presse (TAP).

Lire aussi :
Tunisie : Ben Ali, la fin d’un règne sans partage

Et aussi :
Quand la réduction d’impôts incite à la générosité
Zakât el-Fitr : des millions d’euros pour les pauvres





Loading












Recevez le meilleur de l'actu