Connectez-vous S'inscrire






Arts & Scènes

La fête de la musique, sous le signe du vivre ensemble !

Rédigé par Fatima Khaldi | Samedi 20 Juin 2015

Pour célébrer le thème du vivre ensemble, choisi pour l’édition 2015 de la fête de la Musique, le ministère de la Culture et de la Communication n’a pas hésité à mettre les petits plats dans les grands. Entre développement d’un volet digital inédit et une programmation prestigieuse et éclectique, le jour le plus long de l’année promet d’être fun et bien rempli.



La fête de la musique, sous le signe du vivre ensemble !
La 34e édition de la fête de la Musique est lancée. Depuis 1982, la fréquentation grandit et son ampleur prend une dimension internationale. Célébrée aujourd’hui aux quatre coins du monde, cet événement très attendu par les amoureux de la musique est aussi l’occasion de rassembler des citoyens d’origines et cultures diverses.

« Cette année peut-être plus que toutes les autres, cette fête doit être celle de tous. J’ai voulu qu’elle soit à l’image de cette formidable capacité qu’a la culture de rassembler au-delà des différences, de tisser des liens, de permettre la rencontre et l’échange, de susciter l’émotion », fait part Fleur Pellerin, ministre de la Culture et de la Communication.

Des émotions qu’il sera facile de capturer grâce aux nombreux outils numériques spécialement mis en place pour l’occasion : Instagram (@fetemusique) avec un premier compte Instagram qui se joue en musique, une page Facebook qui permet à tous ceux qui la suivent (près de 90 000 personnes), de vivre la fête de la Musique jusqu’au jour J, un compte Snapchat (@fetemusique) pour donner des contenus en avant-première et d’aller au plus près des jeunes.

La fête de la Musique à l'heure du numérique

Enfin, une opération participative originale en partenariat avec la plateforme Whojam, un site qui permet aux musiciens de jouer ensemble, où qu’ils soient dans le monde, en vidéo. Grâce à une technologie innovante, les musiciens peuvent s’enregistrer en train de chanter ou de jouer d’un instrument, en utilisant la caméra et le microphone de leur ordinateur depuis le navigateur Chrome avec, pour résultat une vidéo où les musiciens jouent tous ensemble. Pour cette première, c’est Ibrahim Maalouf, qui réalisera un premier jam et incitera un maximum de musiciens à venir jouer avec lui. L’ensemble des vidéos générées par le public sera regroupé sur une page dédiée à l’opération, aux couleurs de la fête de la Musique.

Question programmation, c’est du lourd qui attend les riverains de Paris et ses environs. Pendant que certains écouteront les improvisations d’Ibrahim Maalouf dans les jardins du Palais Royal, d’autres déambuleront dans la Cité nationale de l'histoire de l'immigration au rythme de l’orchestre Fanfaraï avant de filer direction Evry pour applaudir l’incroyable Youssou N’dour ou d’aller à la rencontre de Zaz qui fera escale à Noisy-Le-Grand le temps d’un concert exceptionnel.

Enfin, les plus fatigués pourront danser et chanter confortablement assis dans leurs canapés en savourant la jolie voix de Souad Massi, invitée de l’émission Acoustic sur TV5, présenté par Sebastien Follin.

Programme disponible sur le site officiel

Lire aussi :
Festival Musiques Métisses : 40 ans de richesses et de diversités sonores
Hindi Zahra, une voix sans frontières
Souad Massi : « La poésie arabe est aussi philosophique et politique »




Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu