Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

La Mosquée de Strasbourg en vente sur Ebay, une provocation de l’extrême droite

Rédigé par La Rédaction | Vendredi 17 Décembre 2010



L’extrême droite française fait beaucoup parler d’elle. Après les propos anti-musulmans de Marine Le Pen et l’annonce de l’organisation d’un meeting « sur l’islamisation de la France » par Bloc Identitaire, voici qu’une blague de très mauvais goût vient d’être mise à jour sur la Toile.

Un mauvais plaisantin a eu l’idée de mettre aux enchères la Grande Mosquée de Strasbourg, dont l’inauguration est prévue pour 2011, sur Ebay.fr et eWatoo.fr. Le vendeur, qui s’est nommé « Bruno Charenton », a décrit ce lieu de culte comme un « somptueux bâtiment oriental » destiné à être exporté « hors Europe uniquement. Démontage par vos soins. », rapporte le site Yabiladi.

Le prix d’acquisition lui, était fixé à quelques 2 158 000 euros, soit 26 % du total des 8,3 millions nécessaires à son édification. Ce montant correspondrait, selon certaines sources, au total des sommes investies par la municipalité de Strasbourg, le conseil général du Bas-Rhin et le conseil régional d’Alsace sur la base du concordat spécifique à l’Alsace-Moselle, qui permet aux lieux de culte d’être financés par l’État.

Cette blague ne fait rire que lui et ses acolytes. Ces annonces, publiées mercredi 15 décembre sur les deux sites, n’ont pas tardé à être supprimer quelques heures plus tard mais l’information a vite fait le tour du web à quelques jours des « Assises contre l’islamisation d’Europe » organisées samedi 18 décembre par l’extrême droite à Paris. D’ailleurs, le choix du nom « Bruno Charenton » ne doit rien au hasard : il fait allusion à l’Espace Charenton où se tiendront ces Assises… L’annonceur avait aussi précisé que les enchères allaient prendre fin dans la nuit du vendredi à samedi, la veille du meeting anti-islam.

Le choix de la Grande Mosquée de Strasbourg n’est pas non plus anodin. Le conseil municipal de la ville a récemment approuvé une modification des plans prévoyant la construction d’un minaret de 30 mètres de haut.

Lire aussi :
Grande Mosquée de Strasbourg : un dîner annuel sur fond d'islamophobie croissante
Le CCIF porte plainte contre Marine Le Pen
Islamophobie : les propos anti-musulmans des Le Pen toujours plus détestables
Marine Le Pen n’en peut plus du halal en France
Strasbourg : le chantier de la Grande Mosquée dégradé
Le FN et les Jeunes Identitaires, même combat
L’extrême droite s’invite aux rayons du halal





Loading














Recevez le meilleur de l'actu