Connectez-vous S'inscrire






Religions

La Grande Mosquée de Strasbourg en congrès

Rédigé par Maria Magassa-Konaté | Vendredi 27 Décembre 2013



La Grande Mosquée de Strasbourg.
La Grande Mosquée de Strasbourg.
La Grande Mosquée de Strabourg (GMS) (Bas-Rhin) tient actuellement son congrès annuel. Il a démarré le 25 décembre et s’achèvera le 28 décembre.

Plusieurs conférences rythment les quatre jours que dure cet évènement local qui porte pour thème « Le discours religieux : réalité et perspectives ». L’objectif est de fournir des « outils » aux fidèles pour qu’ils puissent mieux appréhender les discours religieux, nous explique Moussa Zaghdoud, responsable de la communication de la GMS. « Qui est légitime pour émettre un avis théologique ? » et « Le discours religieux à l’ère des nouveaux médias » étaient ainsi des thèmes abordés lors de la première journée du congrès.

En parallèle des conférences, une visite de la ville de Strasbourg et de son célèbre marché de Noël était organisée dans la matinée du vendredi 27 décembre. « Strasbourg est la capitale européenne de Noël. Il y a des manifestations partout. Les gens viennent de toute l’Europe pour voir cela », commente M. Zaghdoud. Permettre aux congressistes de visiter le marché de Noël, l’un des plus grands d’Europe était une façon « ludique » et « touristique » de leur faire découvrir la ville.

Le point d'orgue du tour de Strasbourg : la visite de la cathédrale de Strasbourg. « Une quarantaine de personnes, congressistes et conférenciers, ont été reçues par l’archevêque » Mgr Jean-Pierre Grallet. Celui-ci a prononcé un discours de bienvenue avant la visite du lieu du culte qui a duré une heure. C’est le signe des relations de proximité qu’entretiennent la GMS avec « l’archevêque mais aussi avec les autres religions », note Moussa Zaghdoud.

Le dialogue interreligieux comme tradition

A Strasbourg, ville placée sous le régime concordataire où le financement des cultes par les collectivités est autorisé, le dialogue interreligieux est très développé. « C’est une tradition de la région et les contacts sont pris depuis très longtemps. On s’invite mutuellement », explique M. Zaghdoud. La GMS recevra d’ailleurs, lundi 30 décembre, une délégation de jeunes participants à la 36ème étape du « pèlerinage de confiance » animé par la communauté chrétienne de Taizé.

Pour l’heure, une trentaine de bénévoles sont toujours mobilisés pour le congrès de la GMS qui s’achèvera avec une dernière journée de conférences samedi 28 décembre. Cette manifestation, qui existe depuis plus de 20 ans à la GMS, a connu des interruptions mais la nouvelle équipe dirigeante élue en octobre dernier a « à cœur de tenir un congrès digne de ce nom » chaque année, fait savoir M. Zaghdoud.

Entre 1 000 et 1 200 personnes par jour ont fait le déplacement à ce congrès, lors de ses deux premières journées.





Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu