Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

La Coupe du monde 2022 au Qatar sera hivernale

Rédigé par La Rédaction | Vendredi 20 Mars 2015



La Coupe du monde 2022 au Qatar sera hivernale
La Coupe du monde au Qatar aura bien lieu en hiver.* La FIFA a annoncé, jeudi 19 mars, que la finale du Mondial 2022 se tiendra le dimanche 18 décembre, jour de la fête nationale qatarie.

Il s’agira d’une première dans l’histoire de la Coupe du monde depuis ses débuts en 1930, puisque la compétition est traditionnellement organisée en juin et en juillet. A cette époque de l’année, les températures peuvent atteindre les 50°C au Moyen-Orient. En décembre, les températures montent rarement au-delà de 24°C au Qatar.

Réuni à Zurich, le comité exécutif de la FIFA a suivi l’option recommandée par le groupe de travail formé par l’instance le mois dernier. Le tournoi devrait durer 28 jours, et il commencerait a priori le 21 novembre. « En principe nous essaierons de jouer sur 28 jours. La prochaine étape consistera à avoir des discussions (…) en particulier sur le calendrier des matchs internationaux », a précisé le porte-parole de la Fifa, Walter De Gregorio.

La décision est lourde de conséquences pour les clubs européens, en plein championnat à cette période de l’année. Dès l’annonce de la recommandation du comité, le mois dernier, des responsables du football européen montaient au créneau. « C’est la pire des solutions », estimait Frédéric Thiriez, le président français de l'Association des ligues européennes de football professionnel (EPFL). « On va s'arrêter début novembre, après 13 ou 14 journées de championnat. Et on reprendra deux mois plus tard, en janvier. Pendant ce temps-là, les joueurs ne jouent pas, les clubs n'ont plus de recettes, les fans de foot sont privés de compétitions nationales et les télévisions vont être furieuses et vont demander des ristournes », a-t-il expliqué.

Des clubs européens indemnisés ?

D’autres se sont prononcés pour le versement d’une compensation financière. Mais le secrétaire général de la FIFA Jérôme Valcke, s’y était fermement opposé. « Il n'y a aura pas de compensation financière, les différentes compétitions ont sept ans pour s'organiser. Les clubs européens devront accepter ce changement par rapport à une Coupe du monde traditionnellement organisée en été, même si ce n'est pas parfait », a-t-il plaidé.

Pourtant, au lendemain de l’annonce de la tenue de la Coupe du monde en hiver, la FIFA a fait savoir, vendredi 20 mars, que les clubs de football, essentiellement européens, recevront 418 millions de dollars en compensation de la mise à disposition des joueurs pendant les Coupes du monde 2018 et 2022. « Un total de 209 millions de dollars sera distribué aux clubs qui libèrent leurs joueurs participant à la Coupe du monde 2018 en Russie. Un accord a été trouvé pour le même montant pour l'édition 2022 au Qatar », précise l'organisation dans un communiqué. Des montants trois fois supérieurs aux 70 millions de dollars versés en compensation en 2014, pour le Mondial brésilien.

Ces annonces ne feront probablement pas stopper les polémiques, nombreuses, autour de cette Coupe du monde. Des soupçons de corruption, notamment, pèsent toujours sur l’attribution du tournoi à l’émirat.

*Mise à jour vendredi 25 septembre : La Coupe du monde au Qatar aura lieu du 21 novembre au 18 décembre 2022.

Lire aussi :
Mondial 2022 : les accusations insistantes de corruption contre le Qatar
Mondial 2022 au Qatar : une « erreur » pour Blatter
Football : le Mondial 2022 au Qatar aura lieu en hiver (FIFA)
L’exploitation des travailleurs migrants au Qatar dénoncée
Football : le Mondial 2022 acheté par le Qatar ? La FIFA dans la tourmente




Loading












Recevez le meilleur de l'actu