Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

L’avenir du partenariat économique France/Afrique discuté à Bercy

Rédigé par La Rédaction | Mercredi 4 Décembre 2013



600 chefs d'entreprises, membres de gouvernements africains, représentants d'organisations régionales africaines et dirigeants d'institutions financières se sont donnés rendez-vous, mercredi 4 décembre, à Bercy pour le forum intitulé « Pour un nouveau modèle de partenariat économique entre l’Afrique et la France » organisé par le ministère de l’Economie et des Finances en partenariat avec le MEDEF International.

Initiée dans le cadre du sommet de l’Elysée pour la paix et la sécurité en Afrique qui se tiendra les 6 et 7 décembre, cette rencontre a pour but de faire émerger de nouveaux partenariats économiques, industriels et financiers entre les entreprises africaines et françaises.

« L'Afrique est devenue centrale, convoitée par les puissances émergentes. Où était la France pendant cette décennie de recomposition de l'ordre mondial ? Elle a perdu un peu de temps à se demander comment se positionner par rapport à ce continent qu'elle a considéré comme une chasse gardée », a lancé Pierre Moscovici en préambule du forum, cité par Jeune Afrique. La France a « besoin de l'Afrique, le continent des opportunités et des perspectives de croissance de demain », a-t-il martelé.

Avec un taux de croissance de 5 % par an en moyenne depuis plusieurs années, le continent attire. Pour l’heure, avec 62 000 entreprises et micro-entreprises en Afrique, la France est le premier investisseur sur le continent. Mais depuis une dizaine d’années, l’Hexagone y perd des parts de marché tandis que des puissances comme la Chine gagne du terrain.

Dans l’optique de renforcer la présence de la France sur un continent plein de ressources, le ministère de l’Economie avait demandé la rédaction d’un rapport sur la question du partenariat France/Afrique. Rédigé par cinq personnalités françaises et franco-africaines du monde politique et économique dont Hubert Védrine, ancien ministre des Affaires étrangères, ce rapport intitulé « Un partenariat pour l’avenir : 15 propositions pour une nouvelle dynamique économique entre l’Afrique et la France » a été rendu public à l’occasion du forum de Bercy.

Faciliter la circulation des acteurs économiques entre la France et l’Afrique en révisant la politique française des visas économiques fait partie de ces propositions, comme le soutien financier aux infrastructures en Afrique. Il faut arriver à « renforcer l’influence de la France en Afrique », espèrent également les auteurs du rapport, qui préconisent de « faire de la France un espace d’accueil favorable aux investissements financiers, industriels, commerciaux et culturels africains ».

Lire aussi :
L'Algérie, une solution à la crise industrielle française
Pour booster son économie, la France a besoin de plus d’immigrés
Sommet sino africain : une coopération renforcée




Loading












Recevez le meilleur de l'actu