Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

L'appel du Québec contre la radicalisation avec Céline Dion en soutien

Rédigé par Saphirnews | Mercredi 2 Novembre 2016



L'appel du Québec contre la radicalisation avec Céline Dion en soutien
L’Unesco a organisé une conférence internationale au Québec pour traiter la question de la radicalisation des jeunes sur Internet, du dimanche 30 octobre au mardi 1er novembre. Près de 450 hommes politiques et chercheurs en provenance de 70 pays ont fait le déplacement.

Le Québec a annoncé l'accueil prochain d'une chaire internationale de recherche sur la radicalisation et le lancement d'un projet de prévention de l'extrémisme violent en Jordanie, en Libye, au Maroc et en Tunisie en collaboration avec l'UNESCO et le Centre des Nations unies.

Absente de la conférence, Céline Dion a toutefois apporté son soutien à l'initiative de l'Unesco. La chanteuse a été désignée comme l’une des porte-paroles de « l’appel du Québec ». Dans une vidéo diffusée lors d’un débat, elle a déclaré que « cette jeunesse si belle et si créative, débordante d'espoir et d'aspiration, nous amène chaque jour un peu plus loin. Il nous revient de la protéger face aux périls de notre monde ».

« En tant qu’artiste de l’UNESCO pour la paix, en tant que citoyenne, et surtout en tant que mère de famille, je joins ma voix à la vôtre dans l’édification de sociétés ouvertes où chacun peut s’épanouir et se réaliser. La violence, sous toutes ses formes, et ses conséquences les plus horribles, ont fait trop de victimes », a ajouté la star aux 230 millions de disques vendus à travers le monde. Depuis 1999, Céline Dion est artiste de l'Unesco et œuvre pour défendre les valeurs de la famille, de la protection de l'enfance et de l'assistance aux plus démunis.

Lire aussi :
Lutte contre la « radicalisation » : quand l’Education nationale construit le problème musulman
#StopDjihadisme : une infographie sur les « signes de radicalisation » fait polémique
L'affiche #StopDjihadisme contre la radicalisation jihadiste détournée
Bonnet phrygien vs hijab, l'intégration selon Nadia Hamour




Loading











Recevez le meilleur de l'actu