Connectez-vous
Islam | Musulman | Toute l’actu sur Saphirnews.com

Facebook
Twitter
Google+
Dailymotion
YouTube
Rss




Sur le vif

L’OCI appelle à légiférer contre « la haine religieuse »

Rédigé par La Rédaction | Samedi 29 Septembre 2012



A Genève, l'Organisation de la coopération islamique (OCI) a réclamé cette semaine auprès du Conseil des droits de l'homme des Nations unies des lois punissant les actes qui incitent à la haine religieuse, à la discrimination et à la violence.

La diffusion du film anti-islam et la publication de caricatures du Prophète Muhammad, qui avait provoqué de graves violences à travers le monde musulman, a permis d'appuyer leur demande.

Les 57 ministres des Affaires étrangères des pays membres de l’OCI ont appelé à la reconnaissance de « responsabilité » par les pays occidentaux, qui s'abritent trop, selon eux, derrière la liberté d’expression pour éviter la censure d’actes dénigrant des « cultures autres que les leurs ». « Nous reconnaissons l'importance de la liberté d'expression mais nous soulignons aussi qu'il faut s'assurer que cette liberté soit exercée par tous avec responsabilité », expliquent-ils.

Cette réclamation de l’OCI a été présentée au siège des Nations Unies à New York, sous forme de communiqué lors de la 67e session de l’ONU, vendredi 28 septembre. Par la même occasion, plusieurs présidents du monde arabe se sont exprimés devant les Nations Unies pour dénoncer les mêmes faits incriminés par l’OCI.

Le président égyptien, Mohamed Morsi, a revendiqué « le respect des spécificités culturelles et des références religieuses ».
Quant au président pakistanais Asif Ali Zardari, il a demandé à ce que l’ONU « criminalise les actes qui détruisent la paix et mettent en danger la sécurité du monde en abusant de la liberté d'expression ». « L'augmentation inquiétante des actes qui diffament les religions et donc des gens qui adhèrent à ces religions a désormais des implications graves pour la paix et la sécurité internationales. », a déclaré également le ministre turc des Affaires étrangères Ahmet Davutoglu.

En guise de réponse, Barack Obama dit condamner le film islamophobe, mais quant à la liberté d'expression, le président des Etats-Unis ne compte y donner aucun obstacle.
.
Lire aussi :
Le Brésil dénonce l'islamophobie à l'ONU et ordonne le retrait du film anti-islam
L’islamophobie, un crime contre l’humanité pour le Premier ministre turc
Un film islamophobe à scandale met le monde musulman en émoi
L’OCI veut lancer une chaîne TV contre l’islamophobie


La Rédaction


Communiqués officiels | Archives | Culture | Billet | Actualité | Bien-être | Saphirnews.com | Médiacast | Publi-information | Webserie | Sur le vif | Psycho | Débats | Histoire | Revue de presse | vidéos | Services | Communiqué judiciaire


Inscription à la newsletter




Loading




L'actu vue par Yace