Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

L’Arabie Saoudite déclare avoir déjoué des attentats terroristes sur son sol

Rédigé par La Rédaction | Mardi 28 Août 2012



L’Arabie Saoudite a annoncé, dimanche 26 août, avoir démantelé deux cellules du réseau Al-Qaïda qui avaient l’intention de perpétrer des attentats terroristes sur le sol du royaume.

Deux Saoudiens et six Yéménites ont été arrêtés et deux autres Saoudiens sont recherchés, a précisé le porte-parole du ministère de l’Intérieur. La cible de ces terroristes aurait été les forces de sécurité, des Saoudiens et des étrangers à Ryad et à Jeddah, la deuxième ville du pays.
L’un des deux Saoudiens arrêté est le chef de la cellule de Ryad. Son arrestation a permis celle des six Yéménites. Leurs aveux ont ensuite conduit au démantèlement d'une autre cellule à Jeddah.
L’enquête, qui a reposé sur la surveillance pendant des mois des terroristes, a montré que les attentats en préparation étaient à « un stade avancé ». Les suspects « avaient préparé et expérimentaient des explosifs à l'extérieur de Ryad ». L'un d’eux a même été « brûlé et a eu des doigts amputés », informe le ministère.

Régulièrement, les autorités du pays annoncent l'arrestation de personnes soupçonnées d'être liées au réseau islamiste. Entre 2003 et 2006, elles disent avoir livré une bataille chevronnée contre les terroristes d’Al-Qaïda au moment où le pays avait connu une vague d'attentats contre des installations pétrolières et des cibles étrangères.
Des centaines de personnes avaient été arrêtées. Selon les autorités, cela avait permis de mettre fin à la branche locale saoudienne du réseau qui s’est déplacée vers le Yémen, où les deux branches ont fusionné en 2009 sous le nom d'Al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa).

La dernière attaque revendiquée par le groupe se réclamant d'Al-Qaïda en Arabie Saoudite date d’août 2009. Elle avait visé sans succès le vice-ministre de l'Intérieur, Mohammed ben Nayef.

Lire aussi :
Les musulmans sont les premières victimes des attentats terroristes
La mort de Ben Laden soulage les musulmans




Loading












Recevez le meilleur de l'actu