Connectez-vous S'inscrire






Société

Journée mondiale du donneur du sang : les musulmans impliqués

Rédigé par Maria Magassa-Konaté | Vendredi 14 Juin 2013

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a choisi la France comme pays hôte de la Journée mondiale du donneur du sang, qui a lieu vendredi 14 juin. De plus en plus de musulmans en sont, grâce aux mosquées et autres associations musulmanes, qui sensibilisent la communauté à ce don vital.



Journée mondiale du donneur du sang : les musulmans impliqués
Il y a 10 ans, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) lançait la Journée mondiale du donneur de sang. Chaque année, un pays est désigné pour représenter cette cause. En 2013, pour la 10e édition, c’est la France qui a été désignée, pays hôte de la Journée.

« Par l’intermédiaire de l’Établissement français du sang (EFS), l’organisme national chargé de la transfusion, la France a encouragé le don de sang volontaire et non rémunéré depuis les années 1950. Les campagnes intensives de sensibilisation de l’opinion ont été l’un des facteurs clés de cette réussite », note l’OMS sur son site Internet.

« Chaque année, la collecte a lieu dans 153 sites fixes et moyennant 40 000 collectes mobiles » en France, précise l’organisation mondiale. Les associations musulmanes sont de plus en plus nombreuses à s’associer avec l’EFS pour inciter les musulmans à donner leur sang.

Moins de nouveaux donneurs en 2012

En 2012, ce sont plus de 2,6 millions de dons de sang, qui ont été réalisés, un chiffre en hausse par rapport à l’année précédente (un peu plus de 2,5 millions de dons), fait savoir l’EFS, sur son site. L’établissement précise toutefois qu’il « a accueilli en 2012 348 168 nouveaux donneurs contre 365 593 en 2011, soit 17 425 nouveaux donneurs en moins ».

Dans sa quête perpétuelle de nouveaux donneurs, l’EFS a noué des partenariats avec des associations musulmanes désireuses de sensibiliser la communauté musulmane au don du sang, qui permet chaque année de soigner 1 million de malades. Mahjoud Abdeddaim, le secrétaire général de l’Association médicale Avicenne de France (AMAF), qui regroupe des médecins et des étudiants en médecine de confession musulmane, indique ainsi que son association « sensibilise, en partenariat avec l’EFS, toute l’année » à ce don. La prochaine collecte est prévue pour le 5 juillet à Bordeaux, précise-t-il.

L’AMAF promeut, par ailleurs, le don de moelle osseuse auprès de la communauté musulmane, comme elle l’a fait lors de la Rencontre annuelle des musulmans de France (RAMF) en mars dernier.

Concernant le don de sang, plusieurs mosquées s’associent avec l’EFS et proposent, depuis parfois plusieurs années, à leurs fidèles d’offrir leur sang. C’est le cas de la mosquée Errahma de Béziers, celle de Bouzignac, à Tours, celle de l’Union des organisations islamiques de France à La Courneuve ou encore de la Grande Mosquée de Lyon.

Affiche de la Grande Mosquée de Saint-Etienne sur la collecte prévue pour la journée mondiale du donneur du sang.
Affiche de la Grande Mosquée de Saint-Etienne sur la collecte prévue pour la journée mondiale du donneur du sang.

« Faites don de la vie : donnez votre sang »

Fin 2012, la Grande Mosquée de Saint-Etienne organisait, elle, sa première collecte et en prévoit une prochaine pour le 6 septembre. A la suite de son engagement, le lieu de culte a été choisi par l’EFS comme relais d'informations pour la grande collecte organisée à Saint-Etienne à l’occasion la Journée mondiale de don de sang 2013.

Pour les responsables de la mosquée Mohammed VI, il s’agit d’informer les fidèles de cette collecte. Ils ont ainsi diffusé l’affiche de l’événement sur la page Facebook du lieu de culte. « Nous avons été désignés comme un relais. Nous invitons tous les musulmans à donner leur sang. La France est le pays hôte de la journée, nous voulions marquer le coup. Il est de notre devoir d’en faire la publicité », commente à Saphirnews Aldo Oumouden, le conseiller du recteur de la mosquée.

Dans la capitale, une grande collecte de sang événementielle est organisée sur le parvis de la gare Montparnasse les 14 et 15 juin, de 10 h à 20 h. « Il n’existe aujourd’hui aucun produit capable de se substituer au sang humain. Le don de sang est donc indispensable pour sauver des vies », rappelle l’EFS. « Faites don de la vie : donnez votre sang », résume bien le slogan de la 10e Journée mondiale du donneur de sang.

Ce geste de grande solidarité, « événement fondateur de Coexister», une association qui regroupe des jeunes œuvrant pour le dialogue interreligieux, va bien au delà des différences religieuses. Toutefois, les Témoins de Jéhovah, pour leur part, n'acceptent pas de transfusion de sang total et ne donnent pas leur sang.

Enfin, pour pouvoir donner son sang, il faut être reconnu apte par son médecin et peser au moins 50 kg. Les femmes peuvent faire jusqu'à quatre dons de sang au total par an, les hommes six.





Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu