Connectez-vous S'inscrire






Cinéma, DVD

Jérusalem vue du ciel

Rédigé par | Samedi 2 Novembre 2013



Le Dôme du Rocher.
Le Dôme du Rocher.
« Tous les habitants de Jérusalem ont leur porte préférée. » C'est en compagnie de Revital, de Farah et de Nadia, trois jeunes femmes, respectivement juive, musulmane et chrétienne, que nous voyageons dans la cité de Jérusalem. Chacune présente, à sa manière, « sa Jérusalem » : une incursion pour visiter la quelque centaine de kilomètres carrés de la ville qui abrite les lieux les plus saints des trois religions monothéistes.

Au carrefour de l'Europe, de l'Asie et de l'Afrique, c'est là que se sont nés les premiers empires il y a 5 000 ans. Depuis, ce territoire n'a cessé d'être un champ de bataille perpétuelle, chaque cité s'étant construite sur la précédente.

L'occasion d'évoquer les différents monuments qui y ont été érigés selon les multiples traditions : le premier monastère chrétien en plein désert de Judée ; le premier temple construit par le roi Salomon ; le mur des Lamentations, qui serait une des quatre murailles du temple construit par Hérode détruit par la suite par les Romains ; le dôme du Rocher, construit il y a 1 300 ans, à partir duquel le Prophète de l'islam serait monté aux Cieux (al-mi`râj, l'ascension) et aurait rencontré les autres prophètes, ses prédécesseurs.

Le film Jérusalem est aussi l'occasion d'évoquer les rites telles la fête de Pâques, célébrée chez les chrétiens de façon légèrement différente selon que l'on est éthiopien, grec orthodoxe, syrien ou arménien, ou encore le pèlerinage sur les traces de Jésus de Bethléem, là où il est né, à Jérusalem, là où il est mort.

Rien n'est dit sur l'actualité géopolitique et les conflits en cours ; une phrase d'une des protagonistes affleure : « Aurons-nous le courage de connaître les gens qui vivent à côté de nous ? » Aussi le film Jérusalem vaut-il surtout pour sa qualité visuelle.

Documentaire à 180° Imax® présenté sur écran géant à la Géode, à Paris, Jérusalem se donne en effet à voir de façon inédite. L’on survole, depuis le ciel, le mur des Lamentations, l’église du Saint-Sépulcre et le dôme du Rocher, les trois lieux emblématiques des trois religions monothéistes qui marquent leur présence au sein de la Ville sainte.

Une immersion visuelle concoctée par National Geographic, dont on aurait tort de ne pas profiter car l'on sait bien que rares parmi nous pourront voir la cité sainte depuis un hélicoptère ! Un film familial, idéal pour les élèves de classes de sixième et de cinquième, mais aussi à tous les amoureux de cet endroit de la Terre hautement symbolique à maints égards.

Jérusalem, de Daniel Ferguson. A partir du 16 octobre, à la La Géode, à Paris.





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 4 Novembre 2016 - 11:00 Swagger : filmer la banlieue avec classe


Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu