Connectez-vous S'inscrire






Religions

Allier Omra et tourisme

Rédigé par Assmaâ Rakho-Mom | Samedi 3 Août 2013

Combiner pèlerinage et étapes touristiques participe de ces nouveaux voyages « halal friendly ».



Allier Omra et tourisme
Et si l’on s’offrait un pack associant Omra et voyage touristique ? Abdelhakim espérait un jour voir Jérusalem. À 28 ans, ce technicien de maintenance itinérant a réalisé son rêve. Avec son épouse, le jeune homme rentre tout juste du petit pèlerinage (Omra), qu’il a réalisé fin avril-début mai 2013. Un petit pèlerinage qu’il a combiné avec un séjour de 72 heures à Jérusalem.

Ce pèlerinage d’un genre nouveau, combinant le voyage vers les Lieux saints de l’islam avec une autre destination, est proposé par certaines agences de voyages qui ne vendaient auparavant que des forfaits Hajj (grand pèlerinage) ou Omra (petit pèlerinage) seuls. « La moitié de nos clients connaissent déjà La Mecque. Ils veulent donc autre chose en plus », explique Chokri Saidi, de Go-Makkah, qui ajoute que « pour d’autres clients ayant déjà voyagé en Turquie ou en Malaisie, le fait de pouvoir y ajouter une Omra » est un vrai plus.

Ce marché du pèlerinage combiné à une autre destination reste cependant un marché naissant, « pas fragile », tient à souligner Rachid Aboulharjan, dirigeant de l’agence Safar Muslim. Car s’il ne compte « pas encore assez d’acteurs », ce marché correspond à une « réelle demande », qui, à terme, se démocratisera davantage.

Abdelhakim, lui, a dû débourser 1 900 € par personne pour un séjour de deux semaines en demi-pension avec l’agence Safar Muslim. Partis de Paris, son épouse et lui se sont envolés pour Jérusalem d’abord, avant d’aller à Médine et de terminer leur périple à La Mecque. À chaque étape de leur voyage, ils ont pu bénéficier de l’assistance d’un guide, tant pour les visites purement touristiques que pour les rites cultuels.

Ce type de séjour est cependant encore peu connu du grand public. « Plusieurs clients sont entrés chez nous avec l’intention d’acheter un séjour Omra simple durant le Ramadan, et ont tout annulé pour acheter ce nouveau type de formule combiné », nous raconte Chokri Saidi.

La clientèle reste encore jeune. Ce sont en grande majorité « des actifs, plutôt des couples entre 25 et 40 ans » d’après l’agence Safar Muslim, tandis que chez Go-Makkah on vend ce type de séjours « le plus souvent à des familles ».






Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu