Connectez-vous S'inscrire






Religions

JMJ : chrétiens, juifs et musulmans à Madrid

Rédigé par Sophie Lebrun | Vendredi 5 Août 2011

Samedi 6 août, les jeunes de l'association Coexister quittent Paris. Direction l'Espagne, pour les Journées mondiales de la jeunesse chrétienne qui débutent le 16 août. Une aventure qu'ils nous feront partager grâce à des chroniques régulières.



JMJ : chrétiens, juifs et musulmans à Madrid
Vingt-deux chrétiens, trois musulmans et un juif : pour cette 16e édition des Journées mondiales de la jeunesse (JMJ), les catholiques ne seront pas les seuls à venir à la rencontre de Benoît XVI. Du 6 au 21 août, les jeunes de Coexister passeront par Loyola, Cordoue ou Grenade avant de rejoindre des groupes issus de tous les pays à Madrid, à partir du 16 août.

« L'idée a été suggérée par des juifs et musulmans de notre association », se souvient Samuel Grzybowski. Après avoir vu des clips enflammés des JMJ, ils ont fait savoir aux chrétiens avec qui ils partagaient déjà de nombreuses activités durant l'année au sein de Coexister, qu'ils avaient envie de vivre ce moment avec eux.

« Vivons ensemble comme des frères ou nous périrons ensemble comme des imbéciles »

C'est la première fois que des jeunes de ces trois religions partiront ensemble, même si d'autres initiatives comme un groupe strasbourgeois de chrétiens et israéliens est aussi à noter cette année. « Cela n'a pas été facile, rappelle pourtant Samuel. Nous avions lancé le projet avec l'objectif d'être à parité... »

Si les chiffres ne sont pas au rendez-vous, ceux qui sont inscrits se préparent avec enthousiasme : ni les jeunes du groupe ni les accompagnateurs spirituels – dont le père Christophe Roucou, chargé du dialogue interreligieux auprès de la Conférence des évêques – n'ont encore participé aux JMJ.

« C'est une occasion pour chacun d'entre nous de redécouvrir notre identité, car la rencontre avec l'Autre permet toujours de mieux se connaître. » Une urgence dans le monde contemporain aux yeux des membres de CoExister : « De fait, nous vivons dans une société empreinte d'une grande diversité religieuse. Et je pense que nous n'avons pas le choix : comme disait Martin Luther King : "Vivons ensemble comme des frères ou nous périrons ensemble comme des imbéciles". »

Tout le voyage est sous le signe de l'interreligion avec les catéchèses des évêques, les rencontres avec le pape, le festival de la jeunesse... mais aussi des temps de prière à l'occasion du shabbat, des repas au moment de la rupture du jeûne. Car il s'agit de relever un double défi : permettre aux juifs et aux musulmans de découvrir le christianisme de l'intérieur en suivant une partie du programme officiel, mais aussi confronter les chrétiens à d'autres manières de pratiquer la religion.

« Quand on invite quelqu'un à manger, on fait attention à ce qu'il soit à l'aise, qu'il se sente chez lui. Nous avons donc fait attention à ce que les juifs et musulmans ne soient pas là en spectateur, mais soient partie prenante du voyage, acteurs de celui-ci. »

Le reste du temps à Madrid, et notamment pendant les longues et chaudes après-midis consacrées à la sieste, les jeunes du groupe entendent bien discuter avec les jmjistes, histoire de faire connaître leur association, son concept et, si besoin, balayer quelques préjugés.

Comment se vivent des JMJ interreligieux ? Quel regard porte sur l'événement les juifs et musulmans qui vont y participer ? Retrouvez les chroniques de Samuel, Farah et Benjamin tout au long de l'aventure sur le site de Témoignage chrétien.







Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu