Connectez-vous S'inscrire






Monde

Islamophobie : 2017 en passe d'être la pire année aux Etats-Unis après l'élection de Trump

Rédigé par Imane Youssfi | Mardi 18 Juillet 2017

Avec l'arrivée au pouvoir de Donald Trump, les actes islamophobes explosent aux Etats-Unis. Rendant public son rapport, l'une des principales organisations musulmanes du pays lance l'alerte.



Islamophobie : 2017 en passe d'être la pire année aux Etats-Unis après l'élection de Trump
L’année 2017 s’annonce noire pour les musulmans vivant aux Etats-Unis. Dans son rapport publié lundi 17 juillet, le Conseil des relations américano-islamiques (CAIR) fait savoir que les actes à caractère islamophobe ont augmenté de 91 % pendant les six premiers mois de l'année 2017 par rapport à la même période en 2016, année qui était déjà la pire pour les musulmans aux yeux du CAIR depuis que l'organisation a commencé à recenser les actes antimusulmans.

Au cours du deuxième trimestre 2017 couvrant les mois d'avril à juin, le CAIR a reçu 946 rapports d’incidents. Dans le lot, il en a recensé 451 qui sont des actes antimusulmans.

L’organisation musulmane de défense des droits civiques a répertorié cinq types d'agressions les plus courantes. Le harcèlement arrive en tête avec 16 % d'incidents recensés (72), suivi de très près par les crimes de haine (15 %) impliquant des attaques physiques et des dommages matériels. A noter également, 37 incidents (8 %) sont imputés au Service des douanes et de la protection des frontières des États-Unis (CBP).

Les victimes sont souvent agressés à domicile (17 %), dans la rue et sur la route (14 %) et dans les transports en commun (13 %). L’appartenance ethnique est le principal facteur d'agression (32 %), suivi du fait que la victime soit perçue comme musulmane (20 %) et du port du voile (15 %).

Pour Zainab Arain, coordinatrice au Département de surveillance et de lutte contre l’islamophobie au CAIR, la venue au pouvoir de Donald Trump a évidemment une grande part de responsabilité dans l’augmentation des actes islamophobes.

« Si les préjugés qui affectent la communauté musulmane américaine continuent de grimper de cette façon, 2017 pourrait être l'une des pires années » des actes islamophobes aux Etats-Unis, déclare-t-elle. Pour mieux analyser le phénomène, le CAIR a lancé en juin une application mobile permettant aux Américains de signaler des actes racistes et islamophobes.

Lire aussi :
Etats-Unis : l'émoi après le meurtre d'une jeune musulmane en plein Ramadan
Etats-Unis : le nombre de groupes islamophobes ont triplé en 2016
Islamophobie : 2015, la pire des années depuis 2001 aux Etats-Unis
Aux Etats-Unis, l'islamophobie passe par la lutte « contre la charia »





Loading














Recevez le meilleur de l'actu