Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Hijab en tête, Dolce & Gabbana à la conquête des musulmanes fortunées

Rédigé par La Rédaction | Mercredi 6 Janvier 2016



La marque italienne Dolce & Gabbana a lancé mardi 5 janvier une collection de hijab à destination de la clientèle fortunée du Moyen-Orient. © Dolce & Gabbana
La marque italienne Dolce & Gabbana a lancé mardi 5 janvier une collection de hijab à destination de la clientèle fortunée du Moyen-Orient. © Dolce & Gabbana
La mode du bonnet phrygien que promeut la secrétaire nationale des Républicains chargée de l'Intégration n'est pas arrivée. Les femmes musulmanes qui ont un faible pour les habits de luxe devraient pouvoir trouver leur bonheur avec Dolce & Gabbana, qui a lancé sa première collection de hijab et d’abaya mardi 5 janvier. Une série de vêtements amples et sobres ont été dévoilés par le site Arabia Style.

La démarche de la marque italienne se veut pragmatique. Elle espère ainsi s’implanter durablement dans les pays du Golfe et y faire un carton là où il ne manque pas de musulmanes aux portefeuilles bien garnis.

© Dolce & Gabbana
© Dolce & Gabbana

La campagne H&M avec une femme musulmane voilée à l'affiche.
La campagne H&M avec une femme musulmane voilée à l'affiche.
Avant l'enseigne de luxe, Uniqlo avait lancé une collection muslim-friendly en 2015. A la différence de Dolce & Gabbana, le prix des vêtements sont plus abordables du côté de la marque japonaise.

En France et ailleurs en Europe, H&M avait fait le buzz en 2015 avec une campagne dans laquelle elle avait fait poser une jeune musulmane voilée. C'est un fait : les marques hésitent moins que par le passé et de nombreuses musulmanes en sont ravies.

Lire aussi :
Mode féminine, arme contre l’islamophobie ?
États-Unis : combattre les stéréotypes contre l'islam par la mode
Lancement d'une collection de mode spéciale Ramadan
Islamic Fashion Fair 2013 : la mode islamique a le vent en poupe
La barbe : le style du Prophète à la mode ?
Mode et apparence




Loading












Recevez le meilleur de l'actu