Connectez-vous S'inscrire






Hijab and the City

Mode et apparence

Rédigé par Khadija Tighanimine | Lundi 2 Novembre 2009

Aimer les vêtements et vouloir plaire, c’est grave, docteur ? Quand on suit les tendances en matière de mode, on passe bien souvent pour une fashion victime, une femme superficielle qui ne se soucie que de son apparence et qui doit très certainement être égocentrique. Et lorsqu’il s’agit d’un homme, on pense qu’il est forcément vaniteux, ou alors l’on considère qu’il est un complexé chronique et que c’est une façon pour lui de se donner de l’assurance.
Or est-il possible d’aimer s’habiller, de faire un point d’honneur sur l’apparence, sans pour autant être perçu comme frivole ?



Mode et apparence
Dieu est beau et aime la beauté, une parole de sagesse que l’on cite plus qu’on ne l’applique. L’importance du paraître est vraisemblablement capitale. Le rapport au beau, voire au luxe, n’est en soi pas du tout incompatible avec la foi, encore faut-il adopter l’attitude du juste milieu. Cela vaut encore plus quand on est susceptible de verser dans le mauvais goût…

Alors qu’en est-il de la mode ? Apprécier les belles pièces, vouloir les acquérir font partie de ces plaisirs féminins ou masculins qui dénotent une volonté de se mettre en avant. L’effort vestimentaire consiste à penser ses parures ou encore à prendre le temps de faire son choix, d’essayer, pour, au final, se plaire et se sentir bien. On se contemple et s’apprécie, et cela pour retrouver une certaine confiance en soi.

La mode cultive l’idée qu’il faille mettre le corps en valeur, lui donner sa place dans l’espace. Tout est pris en compte : la pluralité des couleurs, des volumes, des coupes qui se déclinent et se transforment à l’infini ; c’est la créativité qui s’enflamme et qui se dépose sur notre corps.

Il existe non pas une mode, mais bien des modes. Au-delà des défilés de la fashion week qui exposent les créations des grandes maisons, la mode, c’est avant tout un style, une façon de s’habiller, qui correspond à son état d’esprit, à sa personnalité. Certes, des tendances s’imposent à nous, celles qui s’inspirent de la mode des podiums et que l’on retrouve dans les magasins de prêt-à-porter, mais toujours est-il qu’il nous appartient de réaliser nos propres associations et de choisir les vêtements que l’on veut porter.

L’apparence, c’est ce qui se voit au premier abord. Quand on croise des personnes, qu’on en rencontre pour la première fois, ce que l’on observe avant tout, ce sont leurs vêtements, leur style ou leur look pour les initiés. Le vêtement laisse beaucoup à deviner. Aussi, à chaque situation, sa façon d’être et surtout de paraître : on est tiré à quatre épingles quand l’enjeu est important, on fait dans le décontracté les jours de détente, bref on pense son apparence − consciemment ou pas.

Alors mesdames et messieurs, que votre mode soit celle qui vous ressemble, quelle que soit votre source d’inspiration. Qu’il s’agisse de la mode des magazines ou de celle que vous aurez imaginée, il ne tient qu’à vous de vous sentir bien dans vos vêtements et d’avoir de l’allure.

Bien paraître, c’est savoir s’affirmer et surtout réussir à imposer ce que vous voulez que l’on pense de vous. Néanmoins, penser qu’être sobre, c’est devoir être négligé-e, est le plus grotesque des fourvoiements. Aimer la mode n’est pas une tare, et vouloir bien paraître, c’est, au fond, se respecter car quoi de plus agréable qu’une personne soignée et élégante.

Mode et apparence
En partenariat avec





Loading














Recevez le meilleur de l'actu