Connectez-vous
Islam | Musulman | Toute l’actu sur Saphirnews.com
Facebook
Twitter
Google+
Dailymotion
YouTube
Rss





Hadj

Hajj : la valise du pèlerin

Hadj 2012

Rédigé par Assmaâ Rakho-Mom | Vendredi 5 Octobre 2012

C’est une évidence, la valise du pèlerin est plus légère à l’aller qu’au retour. Mais que doit-il y glisser ? Pas grand-chose au final.



En vogue, les kits « Spécial hajj ». Celui contient notamment deux « ihram », une paire de sandales, une ceinture pouvant contenir papiers et argent, des effets de toilette. D’autres proposent également un coussin gonflable, une gourde, les plans des Lieux saints, etc.
En vogue, les kits « Spécial hajj ». Celui contient notamment deux « ihram », une paire de sandales, une ceinture pouvant contenir papiers et argent, des effets de toilette. D’autres proposent également un coussin gonflable, une gourde, les plans des Lieux saints, etc.
Une fois sur le territoire sacré, la femme musulmane n’a pas à porter de vêtement spécial ou de couleur particulière : quelques voiles et quelques vêtements amples de type abaya accompagnés de bonnes chaussures de marche suffisent. Ce qui n’est pas le cas des hommes qui, durant les jours de pèlerinage, se pareront de l’ihram, ce vêtement composé de deux pièces blanches, l’une fixée à la taille (izar), l’autre couvrant le haut du corps (rida). Pour eux aussi, une paire de sandales de marche solides s’imposent, voire deux en cas d’usure prématurée.

Côté pratique, l’indispensable sac de couchage, de préférence compact pour être facilement transportable, est soit acheté en France, soit pris sur place juste avant le départ pour Mina. Joignez-y votre trousse de toilette, sans oublier de glisser dans cette dernière une paire de ciseaux, utile pour la coupe de cheveux rituelle en fin de pèlerinage.

Côté santé, ne surtout pas oublier sa trousse médicale de base, accompagnée de médicaments spécifiques pour les personnes atteintes de maladies chroniques et d’une ordonnance. N’omettez pas d’emporter un chapeau ou une ombrelle pour vous protéger de la chaleur et du soleil.

Côté documents officiels, mettez en lieu sûr vos passeports, cartes d’identité et cartes de vaccination internationale. Ajoutez-y quelques photos d’identité et des photocopies de votre passeport. Car, il faut le savoir, les passeports sont conservés par les autorités saoudiennes à votre arrivée et ne sont restitués qu’à la sortie du territoire. Autant vous munir donc de photocopies conformes en cas de besoin. Pratique, la ceinture permettant de garder sur soi argent et papiers divers.

Quelques-uns n’oublieront pas de glisser dans un coin de leur valise un carnet et un stylo où ils compulseront leurs impressions, accompagnés d’un petit appareil photo. Et s’il est des livres qui vous ont servi pour votre formation pré-hajj, emportez-les, car les rituels sont nombreux, afin de vérifier que vous les accomplissez correctement.

Si certains n’hésitent pas à emporter quelques vivres, voire diverses cafetières et autres bouilloires, cela n’est pas forcément pertinent. Tout peut être acheté sur place et, par ailleurs, cela relève de l’organisation de groupe. Organisation qui, dans le cas des agences de voyages françaises, est très loin d’être optimale.




Assmaâ Rakho-Mom


Ramadan | Hadj




Loading


Inscription à la newsletter





L'actu vue par Yace