Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Grande-Bretagne : une femme enceinte perd son enfant après une attaque islamophobe

Rédigé par Samba Doucouré | Mercredi 14 Septembre 2016



Le 6 août dernier, une femme enceinte portant un hijab a été victime d’une violente agression à l’issue de laquelle elle a perdu son bébé. Plus d'un mois après le terrible événement non dévoilé à la presse, la police britannique a fait savoir que le principal suspect, un homme de 37 ans, a été arrêté mercredi 14 septembre.

La veille, des images de vidéosurveillance montrant la silhouette et le visage du suspect avaient été mises en circulation, une action suivie d'un appel à témoins de la police relayée dans des médias britanniques. La victime, une femme de 34 ans, venait de faire ses courses dans un supermarché à Bletchley, une ville située au nord de Londres, dans le comté du Buckinghamshire, quand elle s’est faite insulter par un homme. L’individu lui infligea une série de coups de pieds dans l’abdomen. Un homme de 40 ans a tenté de lui porter secours mais fut frappé à son tour d’un coup de bouteille à la tête. La femme a été emmenée à l’hôpital mais les médecins n’ont pas pu sauver le bébé qu’elle portait.

Une des images de videosurveillance montrant l'auteur de l'agression islamophobe.
Une des images de videosurveillance montrant l'auteur de l'agression islamophobe.

Depuis le Brexit, l'inquiétude croissante des musulmans

Le MCB, principale organisation musulmane de Grande-Bretagne, a réagi à cette arrestation. Dans un communiqué, il rappelle que cet événement survient quelques jours après qu'un individu ait tenté de brûler une Britannique musulmane en enflammant son hijab dans les rues de New York.

Harun Khan, le secrétaire général, affirme qu’ « en tant que père de trois jeunes filles, (il est) entièrement choqué et attristé à la vue de cette horrible et lâche agression sur une femme vulnérable ». Il a adressé ses « pensées et prières » aux deux victimes, « spécialement pour la femme qui vient de perdre un enfant à cause de la haine et de la xénophobie ».

Depuis la campagne du Brexit, les agressions racistes et xénophobes se sont multipliées en Grande-Bretagne. Le MCB ne le perd pas de vue et indique avoir « besoin d'une action forte des autorités afin qu’elles prouvent qu’elles prennent tous les crimes haineux au sérieux, y compris l'islamophobie, dont les manifestations ont augmenté ces derniers temps ».





Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu