Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Football : l’Arabie Saoudite refuse de jouer en Palestine

Rédigé par La Rédaction | Mercredi 4 Novembre 2015



Football : l’Arabie Saoudite refuse de jouer en Palestine
La Fédération saoudienne de football a refusé de jouer le match retour du jeudi 5 novembre contre la Palestine en Cisjordanie, en vue de la qualification pour la Coupe du monde 2018 en Russie. Evoquant un « cas de force majeure », le royaume saoudien ne veut en réalité pas jouer dans les Territoires occupés palestiniens.

Le 23 septembre, le pays avait demandé à la FIFA que le match retour, reporté dans un premier temps du 13 au 21 octobre, se déroule sur « terrain neutre ». Le bureau du comité d'organisation de la Coupe du monde, présidé par le Français Michel Platini, avait alors annoncé, le 28 septembre, que la Palestine devrait accueillir l’Arabie Saoudite sur « terrain neutre ». Les frais occasionnés par le déplacement du match « seront intégralement assumés par la Fédération de football d'Arabie saoudite », précisait-on.

Le choix de jouer en terrain neutre avait été jugée « impossible à accepter » côté palestinien. « Priver la Palestine du droit de jouer à domicile est un précédent dangereux et impossible à accepter, à aucune condition », avait déclaré en septembre Jibril Rajoub, le président de la Fédération palestinienne de football, annonçant qu’il saisirait toutes les organisations internationales compétentes pour faire annuler la décision.

Une décision qui fait grincer des dents

La Palestine a obtenu gain de cause puisque la FIFA a fait marche arrière en demandant aux Saoudiens de jouer le match comme prévu, à Ramallah, en date du jeudi 5 novembre. « La Fédération palestinienne de football a donné toutes les garanties de sécurité nécessaires pour le match reprogrammé », avait expliqué la FIFA, qui avait même nommé un chargé de la sécurité pour s'assurer que le match soit disputé « dans de très bonnes conditions ».

Rien n'y fait. L'Arabie Saoudite a réitéré, mardi 3 novembre, son refus de jouer le match, évoquant des raisons de sécurité malgré les garanties qui lui ont été offertes. Mais des responsables palestiniens ont rapporté que les Saoudiens, qui n'ont officiellement aucune relation diplomatique avec Israël, refusent de se plier aux contrôles israéliens pour entrer en Cisjordanie.

En déclarant forfait, l'équipe saoudienne, qui avait gagné le match aller, offre ainsi des points à l'équipe palestinienne. Celle-ci, qui tenait à ce que le match se déroule sur sa propre terre, ne décolère toutefois pas.

Lire aussi :
Sur demande de la Palestine, la FIFA refuse de suspendre Israël
Lettre ouverte à la FFF : la FIFA doit sanctionner Israël !
FIFA : le revirement de la Palestine contre l'exclusion d’Israël
Kanouté, Drogba, Menez, Mandanda… Des stars du football soutiennent la Palestine




Loading














Recevez le meilleur de l'actu