Connectez-vous S'inscrire






Culture & Médias

Finale CAN 2010 : Algérie évincée, Égypte et Ghana dimanche

Rédigé par Leïla Belghiti | Samedi 30 Janvier 2010

Écrasant l'Algérie 4 buts à 0 lors de la demi-finale de la Coupe d'Afrique des Nations jeudi dernier, les Pharaons sont au top de leur forme, laissant derrière eux des adversaires démoralisés. Deux fois tenante du titre de la CAN, l'Égypte se prépare à affronter le Ghana qui se retrouve pour la première fois en finale depuis 1992, après s'être imposé face au Nigéria, à Luanda.



Carton rouge, le match Algérie-Egypte s'est fini à onze contre huit. (photo :  http://www.echoroukonline.com/ara/sports/47613.html)
Carton rouge, le match Algérie-Egypte s'est fini à onze contre huit. (photo : http://www.echoroukonline.com/ara/sports/47613.html)
Après 37 minutes de jeu tendu sans performances particulièrement exceptionnelles des deux côtés, l'équipe des Verts a littéralement croulé face à l'Égypte, jeudi, à Benguela.

Trois expulsions, celles du défenseur central Halliche (37e) – provoquant un penalty, 1-0 pour l'Égypte – , de Belhadj (70e) et du gardien Chaouchi (87e), ont marqué une lourde défaite des Verts. À onze contre huit à la fin du jeu, la partie était évidemment presque un jeu d'enfants pour les Pharaons, tactiquement mieux placés face à une équipe aussi déstabilisée.

L'Algérie aura donc encaissé un penalty et trois cartons rouges, l'Égypte quatre buts, réalisés par Hosny Abd Rabou en première période (39e), Zidan lors du second acte (65e), Abdel-Shafy (81e) et Nagui (93e), se qualifiant ainsi pour leur 3e finale continentale d'affilée, qui se jouera dimanche contre le Ghana.

Une sacré revanche sur les Fennecs – qu'elle bat pour la première fois en terrain neutre – qui s'étaient qualifiés en novembre 2009 pour le prochain Mondial, signant notamment leur record CAN de 18 matchs sans défaite consécutifs. « Nous allons donner aux Algériens une bonne leçon de football », avait dit l'arrière Moawad, selon l'AFP.

Contestations

Côté algérien, on décrie le résultat du match : l'arbitrage du Béninois Koffi Codjia est « partial », soutient Rabah Saâdane, le sélectionneur de l'équipe algérienne, suivi par la presse nationale. « L'arbitre a expulsé gratuitement notre meilleur défenseur, c'était bien planifié avant. Il faut voir la réalité : le match, c'est l'arbitre qui l'a fait basculer, c'est clair et net », a déclaré le sélectionneur. « L'arbitre Koffi Codjia qualifie l'Egypte en finale », titrait ironiquement El Khabar (journal privé) dans son édition du vendredi.

« C'est évident qu'il a fait des erreurs mais il y avait beaucoup de tensions », a expliqué le président de la commission arbitrage de la CAF (Confédération du football africain), Amadou Diakité, selon l'AFP. « Cela ne doit pas remettre en cause l'intégrité des arbitres. Ils n'ont pas donné un coup de pouce à l'Egypte, sinon elle serait au Mondial. »

« La 1re phase s'est déroulée sans incident majeur », a-t-il ajouté. S'il y a eu des erreurs à partir des quarts, elles sont surtout le fait des assistants et résultent de manques d'appréciation et de concentration. » Une partie de plaisir piquante pour les acharnés du foot : la vidéo du match tourne en boucle et les spéculations se succèdent.

Pour l'heure, c'est une Égypte fière et victorieuse qui s'élancera sur le terrain de Benguela, dimanche, face au Ghana, prête pour tenter de remporter son troisième trophée successif. L'Algérie pourra se consoler d'être au Mondial. Belle consolation tout de même.

Fayçal et Hamid, fidèles supporters de l'Algérie, ne manqueront pas la grande finale de dimanche : « 1, 2, 3, que le meilleur gagne ! », s'exclament les deux amis.


Lire aussi :
CAN 2010 : les Fennecs qualifiés en demi-finale
Football : top départ de la CAN 2010 dimanche





Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu