Connectez-vous S'inscrire






Société

Fatiha Benatsou, première femme préfet issue de la diversité

Rédigé par Anissa Ammoura | Jeudi 4 Juin 2009

Mercredi 3 juin a été nommée en Conseil des ministres, la première préfète « issue de la diversité », pour le département du Val-d'Oise. L'heureuse élue est Fatiha Benatsou, actuellement chargée de mission pour l'insertion sociale et professionnelle des jeunes et conseillère technique chargée de la mémoire au cabinet des Anciens Combattants.



Fatiha Benatsou, première femme préfet issue de la diversité
À 52 ans, Fatiha Benatsou devient la première préfète « issue de la diversité » en France. Nommée mercredi 3 juin par le Conseil des ministres, elle sera déléguée à l'égalité des chances dans le Val-d'Oise.

Luc Chatel, porte-parole du gouvernement, qui a annoncé cette affectation, parle d'une « nomination importante ».

Membre du Conseil économique et social depuis 2004, Fatiha Benatsou est actuellement chargée de mission pour l'insertion sociale et professionnelle des jeunes. Diplômée d'un master en ingénierie des affaires à l'École polytechnique féminine, elle a occupé différents postes à responsabilité dans l'informatique et le logement social. Depuis 2005, elle est aussi conseillère technique chargée de la mémoire au cabinet du ministre des Anciens Combattants.

Dans un ouvrage sorti en février 2009, Le Rêve de Djamila (Éd. Robert Laffont), elle raconte son parcours, et plus particulièrement son enfance difficile, dans un bidonville, dans le nord de Paris. Elle y relate le « taudis insalubre où elle a vécu quatorze ans, avec ses parents, émigrés kabyles, et ses sept frères et soeurs entassés dans quinze mètres carrés » mais aussi les histoires de sa grand-mère et de sa mère, Djamila, décédée à l'âge de trente-deux ans. Elle retrace également les débuts de son parcours professionnel, à commencer par l'annonce, à l'âge de vingt-deux ans, à « l'homme auquel elle a été mariée » de « faire des études ». Son parcours professionnel reflétera fortement ce difficile parcours familial et personnel.

Selon le correspondant parisien du journal El Watan, Fatiha Benatsou aurait créé, en 1993, « le premier forum de l'emploi en Seine-Saint-Denis » et piloté, avec le Haut Comité aux réfugiés, « un programme destiné à réunir les enfants déportés en ex-Yougoslavie et leurs parents ». Elle aurait ensuite été repéré par Jacques Chirac, qui l'a nommée au Conseil économique et social en 2004.

Ses principaux chevaux de bataille concernent la lutte contre les injustices, l'exclusion, le droit des femmes et l'intégration.

À la préfecture du Val-d'Oise, elle remplace donc Jean-Claude Fonta, dont la nouvelle fonction n'est par ailleurs pas encore connue. Fatiha Benatsou doit prendre ses fonctions « d'ici à un mois » à l'occasion d'une cérémonie officielle.



Lire aussi : Yazid Sabeg : « Il faut faire avancer l'égalité réelle et la diversité au cœur des politiques publiques »
Discriminations : sombre rapport





Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu