Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Face à l'EI, les musulmans ni coupables ni comptables (Cazeneuve)

Rédigé par La Rédaction | Lundi 6 Octobre 2014



En visite à la mosquée de Carpentras (Vaucluse) dans le cadre de l’Aïd el-Kébir, Bernard Cazeneuve a assuré, samedi 4 octobre, aux musulmans de France qu’ils ne devaient pas « se sentir comptables des actes » de l’Etat islamique (EI), alors que ses membres avaient procédé la veille à une nouvelle exécution d’un otage occidental, Alan Henning, 47 ans.

« À vous tous qui êtes ici rassemblés dans la tolérance et les valeurs de la République, (...) je veux dire que vous n'avez pas à vous sentir comptables ou coupables d'actes de terroristes qui sont de véritables barbares et qui encore ce matin ont assassiné un humanitaire britannique », a déclaré le ministre de l’Intérieur aux responsables musulmans et aux milliers de fidèles réunis à la mosquée, mais aussi à des responsables des cultes catholique et juif.

« Je sais que les actes terroristes qui sont perpétrés par-delà nos frontières (…) n'ont rien à voir avec le message que portent les musulmans de France et n'ont rien à voir avec le message que porte votre religion. Je dirais même que c'est dans l'ignorance des principes, des textes, de l'esprit de votre religion que le terrorisme peut prospérer », a insisté Bernard Cazeneuve.

Le ministre de l’Intérieur a aussi fait savoir qu’il a « donné des instructions très claires à tous les préfets » quand des actes islamophobes sont perpétrés. Ces derniers doivent déposer une plainte « à chaque fois qu'une insulte, qu'une attaque, est proférée à l'encontre d'un lieu de culte ou d'une communauté, convoquant la haine de l'autre et l'intolérance », a précisé le ministre. Sa venue a été saluée par Khalid Belkhadir, le président de la mosquée de Carpentras et du Conseil régional du culte musulman (CRCM) de Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Lire aussi :
A la Grande Mosquée de Paris : « Daesh détruit l'image de l'islam »
S'excuser pour l'EI ? Les musulmans de France disent leur exaspération
Etat islamique ou Daesh : un débat lexical pour rien ?
Les organisations musulmanes de France à l’unisson contre l’Etat (non) islamique
« L’Etat islamique va s’installer durablement en Irak et en Syrie »




Loading












Recevez le meilleur de l'actu