Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Européennes 2014 : le parti islamophobe néerlandais en échec

Rédigé par La Rédaction | Vendredi 23 Mai 2014



Aux Pays-Bas, le Parti pour la liberté (PVV) a recueilli un score médiocre aux élections européennes, organisées dans le pays jeudi 22 mai.

Le parti d’extrême droite dirigé par l’islamophobe Geert Wilders n’a recueilli que 12,2 % des voix, selon un premier sondage de sortie des urnes réalisé par Ipsos et publié par la télévision publique néerlandaise NOS.

En comparaison, il y a cinq ans, le PVV avait totalisé 17 % des voix. Le parti d'extrême droite passerait donc de 5 à 3 sièges au Parlement européen, où 26 sièges sont réservés aux députés néerlandais. Dans le pays, les centristes (15,6 %) et les chrétiens-démocrates (15,2 %), crédités de quatre sièges chacun, termineraient en tête du scrutin.

Pour le PVV, l’échec est d’autant plus cuisant qu'on lui prédisait un score historique. « Les sondages de sortie des urnes sont décevants », a reconnu devant ses partisans Geert Wilders dont on ne sait pas encore s’il conserve son poste de député européen. « Il y en a deux ou trois qui sont restés à la maison », a-t-il ajouté, estimant avoir pâti du faible taux de participation (37 %).

C'est sans compter le scandale qu'il a déclenché en mars après ses propos racistes contre les Marocains. Plusieurs députés dont la chef de file du PVV au Parlement européen avaient alors annoncé leur départ du parti en signe de protestation. La déconvenue du parti populiste néerlandais vient amoindrir la percée attendue des partis d’extrême droite à l'échelle européenne. Anti-islam et anti-immigrés, ces eurosceptiques ont déjà prévu de s’allier au Parlement européen. Geert Wilders a ainsi conclu une alliance avec le Front National de Marine Le Pen.

A deux jours des élections prévues en France dimanche 25 mai, dernier jour du scrutin étalé sur quatre jours dans les 28 pays de l'Union européenne, le parti d’extrême droite français se classe en première position des intentions de vote.

Lire aussi :
Racisme : les Pays-Bas se lèvent contre Geert Wilders, l'anti-Marocain
Européennes 2014 : ce que l'extrême droite anti-islam prépare comme projet
Pays-Bas : Wilders financé par les islamophobes américains
Pays-Bas : jugé pour haine raciale, Geert Wilders acquitté





Loading












Recevez le meilleur de l'actu