Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Espagne : après Barcelone, des mosquées profanées à Madrid, en Catalogne et en Andalousie

Rédigé par | Lundi 21 Août 2017



La mosquée de Tarragone (Catalogne) a été profanée suite aux attentats de Barcelone.
La mosquée de Tarragone (Catalogne) a été profanée suite aux attentats de Barcelone.
Aux lendemainx de les attentats qui ont frappé la ville de Barcelone et de Cambrils, plusieurs profanations de mosquées ont été enregistrées en Espagne.

A Tarragone, dans le sud de la Catalogne, une mosquée a été couverte de graffitis menaçants tels que « Vous allez mourir, p***** de maures ». Dans la même nuit, la façade du consulat du Maroc a été aspergée de peinture rouge. Les auteurs présumés des attentats étaient d'origine ou de nationalité marocaine, ce qui explique que le consulat ait été choisi comme cible. Les autorités espagnoles ont toutefois révélé que plusieurs Marocains se trouvent parmi les victimes des attaques.

Espagne : après Barcelone, des mosquées profanées à Madrid, en Catalogne et en Andalousie
A Fuenlabrada, à 20km de Madrid, dans la nuit du vendredi 18 au samedi 19 août, la mosquée Al-Sunna a été vandalisée. Des menaces, des croix catholiques et celtiques néonazies ont été peintes en rouge sur les murs de l’édifice religieux. Une tête de porc a aussi été déposée devant l’immeuble.

Interrogé par le HuffPost Maroc, Abderrahman Tremini, employé de la Communauté religieuse islamique de la mosquée Al-Sunna (CRIMSF) a expliqué que « la triste découverte s'est faite (...) au moment où des personnes sont venues pour la prière d'al-fajr ». « Actualité oblige, il est normal que les gens craignent pour leur sécurité. Même si je dois dire que nous n'avons pas été confrontés jusqu'alors à des actes de haine, certains pourraient s'enhardir au vu des récents événements à Barcelone », ajouta-t-il.

Une mosquée profanée à Sévlle après les attentats en Catalogne.
Une mosquée profanée à Sévlle après les attentats en Catalogne.
A Séville, capitale de la communauté autonome d'Andalousie, des inscriptions racistes et islamophobes ont également été retrouvées sur la façade d'une mosquée. Ces insultes, accompagnées de menaces de tuer des musulmans à la machette, ont été découvertes samedi 19 août au matin.

Toujours en Andalousie, une mosquée de Grenade a été attaquée, dimanche 20 août, par un groupe d'une douzaine de personnes membre d'un collectif néo-nazis. Ces derniers, chantant des slogans racistes, ont lancé des fumigènes devant le lieu de culte dont ils réclament la fermeture, provoquant la peur des fidèles et des riverains. Aucun assaillant n'a pu être identifié. La montée des actes islamophobes consécutives aux attentats en Catalogne inquiètent les organisations musulmanes d'Espagne qui ont appelé les citoyens à ne pas céder aux amalgames.

Lire aussi :
Patrice Evra : « L’islam est une belle religion. Stop à la haine »
Barcelone : une attaque à la camionnette plonge l'Espagne dans l’horreur
Espagne : un jeu-concours fictif organisé pour mesurer l'islamophobie (vidéo)





Loading












Recevez le meilleur de l'actu