Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Emmanuelle Cosse prête à réquisitionner des lieux publics pour les migrants

Rédigé par Saphirnews | Mardi 30 Août 2016



« Nous sommes face à un phénomène migratoire sans précédent, avec ces derniers temps 70 migrants arrivant à Paris chaque jour », explique la ministre du Logement dans le JDD du 28 août. La mairie de Paris a déjà annoncé l’ouverture d’un camp humanitaire qui sera situé près de la porte de la Chapelle.

« Le défi, pour assurer un accueil digne, c'est d'ouvrir encore plus de places. Mais tout le monde doit jouer le jeu. L'État fait face et certaines collectivités aussi. Mais d’autres ne prennent pas leur part », déplore-t-elle, ajoutant qu’en « lançant un dispositif de soutien aux particuliers qui accueillent des migrants, nous devons organiser une mobilisation générale. Au besoin, je n’hésiterais pas à réquisitionner des lieux publics ».

Cette déclaration intervient une semaine après que plusieurs associations d’aide aux migrants ont décidé de suspendre leurs activités. Elles dénoncent « les ambiguïtés des politiques publiques » consistant notamment à multiplier les évacuations de campements illégaux dans la capitale. Des camps démontés puis très vite réinvestis aussitôt par des migrants en manque d'hébergements.

Lire aussi :
3 000 places d’hébergement pour migrants en plus d’ici à l’automne
Entre prostitution et violence, les mineurs migrants en danger en France
Johnny, un chasseur de migrants imaginé par MSF pour dénoncer l’UE (vidéo)
Une œuvre de Banksy en solidarité aux migrants de Calais (vidéo)
L'appel des 800 en faveur des migrants de Calais
Calais : des ONG avec le Secours islamique sur le terrain de l'urgence




Loading














Recevez le meilleur de l'actu