Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Des imams du Sénégal accusés d'être des collabos d'Israël

Rédigé par La Rédaction | Jeudi 24 Juillet 2014



L'Association nationale des imams et oulémas du Sénégal aurait envoyé une lettre à l’ambassadeur d’Israël au Sénégal, Eli Ben Tura, dans laquelle ils « dénoncent le Hamas et encourage Israël à se défendre ».

« Le Hamas, Boko Haram et Al Qaïda sont des terroristes de première espèce. Israël a le droit de se défendre et de protéger ses populations. La justice et la vérité ne seront jamais du côté des provocateurs », peut-on encore lire dans la missive, datée du 17 juillet et signée de El Hadji Oumar Diène, secrétaire général de l'association.

Des imams du Sénégal accusés d'être des collabos d'Israël
La lettre a très rapidement suscité des réactions d'indignation dans l'opinion sénégalaise. El Hadji Oumar Diène a formellement démenti être l'auteur des propos contenus dans le courrier, ce qu'il a reconfirmé au quotidien sénégalais Sud : « Je ne suis pas l'auteur de cette lettre qui est venue de Paris. D'ailleurs, elle est truffée de fautes ». Il dénonce « un coup monté de toute pièce par des personnes tapies dans l'ombre ».

Le seul texte écrit qu'il reconnaît est la déclaration qu'il a remise à l'ambassade israélien. « Les imams et oulémas du Sénégal, indignés par ces faits arbitraires et injustes, soutiennent pleinement la noble cause palestinienne qui est la revendication de leurs terres », a-t-il signifié. « Nous œuvrons pour le retour d’une paix juste et durable. Et demandons aux leaders palestiniens des différents factions de s’unir, car leur union est un impératif au-delà des clivages idéologiques pour atteindre enfin leurs objectifs. Nous demandons à Israël de faire des concessions, d’avoir le sens de la mesure pour aller vers une paix définitive de ces deux peuples appelés à vivre ensemble. Nous exigeons un cessez-le-feu immédiat et demandons à Israël de retirer ses troupes et de reconstruire les dégâts causés entièrement par son armée », lit-on.

El Hadji Oumar Diène a précisé à la presse que l’association reçoit des menaces depuis trois ans, depuis que des membres de son association rendent visite à l’ambassadeur d'Israël à Dakar dans le cadre de la « pacification des relations entre les peuples ». Cette année, il n'a pas fait l'impasse d'une visite chez le diplomate pour rompre le jeûne malgré la tragédie en cours à Gaza. Les menaces et Les accusations de ses détracteurs qui font de lui et son association des collaborateurs d'Israël n'y font rien : « Nous insistons à chaque fois pour être là », déclare-t-il.

Eli Ben Tura a, pour sa part, confirmé avoir reçu la lettre en question, mais ne sait pas si elle est véridique : « Est-ce authentique ou pas ? Je ne peux pas répondre. Mais c’est une lettre que j’ai reçue qui soutient le droit d’Israël de se défendre ». Il s’est en tout cas félicité d’un tel geste, qu’il a qualifié d’« encourageant ». Inacceptable pour les soutiens de la Palestine. Plusieurs personnalités sénégalaises ont appelé leur pays à suspendre leurs relations avec Israël. D'autres voix ont appelé le gouvernement à expulser l’ambassadeur d’Israël à Dakar au nom des victimes palestiniennes.

En direct de Gaza. Suivez les principaux événements et réactions du jour

Lire aussi:
Israël-Palestine, un « avenir muré par l’occupation »
Gaza : les femmes et les enfants premières victimes d'Israël
Manif pour Gaza interdite : l'appel à la désobéissance civile entendu par milliers
Gaza bombardée par Israël, Hollande encourage Netanyahou




Loading














Recevez le meilleur de l'actu