Connectez-vous S'inscrire






Economie

Des entreprises plus rentables grâce la diversité des salariés

Un atout économique

Rédigé par Hanan Ben Rhouma | Vendredi 10 Décembre 2010

Inédit en France. La diversité des ressources humaines, dès lors qu’elle est bien managée, rend les entreprises plus rentables de 5 à 15 %, selon les types d’activité. Les séniors, les femmes, les personnes handicapées et les minorités visibles ont un réel impact positif sur la performance économique de l'entreprise selon une étude en France réalisée par le cabinet Goodwill Management pour IMS‐Entreprendre pour la Cité.



Des entreprises plus rentables grâce la diversité des salariés
Depuis quelques années, nombreux sont ceux qui considèrent la diversité comme un atout pour les entreprises. Cependant, aucun chiffre ne venait prouver cette idée. C’est désormais chose faite grâce à une étude quantitative (à télécharger plus bas), parue le 30 novembre 2010 et qui devrait vite faire parler d’elle dans le monde entrepreneurial.

Celle-ci, réalisée par Goodwill Management, un cabinet de conseil en performance économique responsable, pour l’association IMS‐Entreprendre pour la Cité, a été possible grâce à un partenariat de poids avec quatre grandes entreprises françaises que sont Axa, L'Oréal, Orange et Vinci. Ces dernières ont ouvert leurs portes à une équipe de chercheurs durant un an et demi afin d'analyser l'impact des séniors, des femmes, des personnes handicapées et des minorités visibles sur la productivité sur la base de facteurs déterminants pour le bon fonctionnement de l'entreprise tels que les compétences, la motivation ou encore le taux d'absentéisme.

Cette étude va bien au-delà des discours. Elle confirme, par des chiffres, la relation positive entre performance économique et diversité. « La diversité des ressources humaines, dès lors qu’elle est bien managée, crée de la valeur et de la richesse pour l’entreprise. Elle augmenterait la rentabilité de 5 à 15 %, selon les types d’activité », souligne IMS dans un communiqué.

« Sur la base d'une cartographie innovante modélisant les facteurs pouvant impacter la productivité, Goodwill Management a évalué l'influence des différentes catégories du capital humain : genre, âge, handicap, nationalité ou origine ethnique, sur cette productivité », explique le cabinet sur son site Internet.

Une politique de gestion de la diversité essentielle

Parmi les huit conclusions tirées de l’enquête, les équipes les plus diverses sont également les plus performantes et « l’impact de la diversité sur la performance économique dépend fortement de la mise en place d’une politique de gestion de la diversité. »

Les résultats de l’étude ne s’appliquent pas forcément à toutes les entreprises, nuancent les chercheurs. Toutefois, ils sont fort encourageants. L’étude balaye par la même occasion des préjugés liés à certaines catégories de travailleurs. Ainsi, à compétence égale, « les salariés seniors ne sont pas moins productifs que les juniors » et ne sont « pas plus chers », « la performance des travailleurs handicapés n’est pas inférieure à celle des autres salariés » et « hors maternité, les femmes ne sont pas plus absentes que les hommes. »

Quant aux minorités visibles, qui regroupent les immigrés et les Français d’origine étrangère, « il est économiquement plus rentable pour l’entreprise de se doter d’une politique de prévention des discriminations que de risquer une condamnation » notamment depuis la création, fin 2004, de la Haute Autorité de lutte contre les discriminations (HALDE) et « la diversité des origines se traduit par une baisse de l’absentéisme et du turn-over. » De quoi encourager les entreprises à recruter sans idées reçues.







Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu