Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Claude Guéant est la cible des Inrocks

Rédigé par La Rédaction | Mercredi 13 Avril 2011



Après ses multiples dérapages et après seulement un mois et demi au ministère de l’Intérieur, Claude Guéant s’est attiré la défaveur, non seulement de la presse, mais aussi de beaucoup de citoyens. L’hebdomadaire culturel, les Inrockuptibles, surprend avec une Une tapageuse. Sobrement intitulé « Il doit partir » la couverture montre le ministre avec l'expression glaciale collée au visage.

La manœuvre est plutôt osée de la part d’un magazine que l’on attend plus sur le terrain de la musique ou de la littérature. Le dossier spécial est avant tout traité avec humour. Dans chaque numéro, le lecteur trouvera une carte postale à adresser à l’Elysée demandant au président Sarkozy de démettre de ses fonctions son ministre. Trois bonnes raisons sont invoquées : « 1, Sauver l'honneur de la République ; 2, Combattre la discrimination, 3, Redonner du travail à Brice Hortefeux ». Pas besoin de l’affranchir, l’envoi de courrier à l’Elysée est gratuit.

Pour étayer sa démarche, l’hebdomadaire précise dans ses colonnes : « Tu as excité le peuple contre les Roms, encouragé un absurde débat sur l'identité nationale, flatté les instincts xénophobes des perdants de la mondialisation (...) Les humanistes se bouchent les oreilles et les intellectuels te couvrent de risées ». Les Inrocks reviennent sur les dérapages de M. Guéant dans un dossier spécial.

Lire aussi:
Islamophobie : Claude Guéant se lâche
Sorties de Guéant sur les musulmans : SOS racisme portera plainte
Claude Guéant reçu à la Grande Mosquée de Paris
Rencontre du CFCM avec le ministre de l'Intérieur Claude Guéant
Le nombre de musulmans pose problème pour le ministre de l’Intérieur




Loading














Recevez le meilleur de l'actu