Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Centrafrique : un Aïd al-Fitr dans la concorde à Bangui

Rédigé par | Jeudi 7 Juillet 2016



Centrafrique : un Aïd al-Fitr dans la concorde à Bangui
Des milliers de musulmans ont célébré, mercredi 6 juillet, l’Aïd al-Fitr en se rendant à la grande mosquée de Bangui, située dans le quartier PK5 à majorité musulmane. Un appel à la paix a été lancé depuis ce lieu de culte, en présence de responsables religieux et politiques.

« A chaque fois depuis les évènements, les imams de la mosquée à la prière du vendredi, à l’occasion de l'Aïd el-Kébir, on prêche seulement la paix. Il faut s’aimer les uns et les autres. La violence ne sert à rien. L’islam, c’est la religion de la tolérance », a déclaré Mamadou Boubayaka, un des membres de la mosquée, cité par RFI.

« Je n'avais jamais vu autant de monde se rassembler pour la grande prière de l'Aïd. C'est un signe, peut-être, que les Centrafricains ne veulent plus la guerre », a déclaré, ému, un responsable de l'ONU.

Ce signe d'apaisement, c’est dans le 6e arrondissement de la capitale qu’il a été le plus visible. Une centaine de musulmans se sont rassemblés dans les ruines d’une mosquée détruite par les anti-balakas pour y accomplir la prière de l’Aïd. Ce rituel n’avait pas été célébré depuis trois ans dans ce quartier. Un appel à la cohésion sociale a été lancé à cette occasion, en présence de nombreux non-musulmans.

Lire aussi :
De l'église à la mosquée, l'appel du pape à la miséricorde en Centrafrique
Centrafrique : un candidat à la présidence qui rassemble chrétiens et musulmans
Centrafrique : musulmans et chrétiens manifestent pour la paix
Centrafrique : des musulmans contraints d’abandonner l’islam
Centrafrique : chrétiens et musulmans ensemble pour reconstruire une mosquée




Loading














Recevez le meilleur de l'actu