Connectez-vous S'inscrire






Monde

Canada : face au terrorisme, les musulmans craignent la stigmatisation

Rédigé par Christelle Gence | Vendredi 24 Octobre 2014

Au lendemain de l'attaque du Parlement canadien qui a coûté la vie à un soldat, les musulmans réagissent.



Canada : face au terrorisme, les musulmans craignent la stigmatisation
Au lendemain des actes terroristes perpétrés par deux adeptes d’un islam radical, les organisations musulmanes ont condamné à l'unanimité les attaques. Des voix ont aussi appelé à ne pas faire des musulmans des boucs émissaires, et à ne pas stigmatiser une communauté tout entière pour les actes d’individus isolés.

Dans un communiqué commun, une quinzaine d'associations musulmanes québécoises ont « très fermement » dénoncé les « actes criminels » d’Ottawa et de Saint-Jean-sur-Richelieu. Le collectif demande « aux autorités canadiennes d'arrêter les suspects, dans le cas où il en existerait d'autres, et d'identifier en particulier les criminels derrière ces malfaiteurs, qui perturbent la paix et l'harmonie entre les Canadiens ».

Il s’adresse directement aux Canadiens, les encourageant « à rester unis et vigilants, et à ne pas tomber dans le piège de ces criminels ». Les organismes en appellent aussi aux médias pour que leur traitement de ces affaires ne monte pas les communautés les unes contre les autres. Ceux-ci doivent « jouer le rôle crucial de motiver les Canadiens à rester unis, en ces temps critiques, contre tous les criminels, peu importe leur origine », affirme le communiqué.

Condamnation aussi du côté du Conseil des imams du Québec (CIQ), par la voix d’Ali Danab, imam à Montréal et membre du CIQ. « Nous condamnons à 100 % les attaques contre le Canada et tous les autres gestes commis à travers le monde. Notre position est claire », a déclaré l’imam au Journal de Montréal.

Faire barrage à la haine

Le même titre cite Abdou Zirat, « un membre impliqué de la communauté musulmane de Montréal ». « Nos gens se sentent humiliés, ils savent qu’ils vont être visés. Moi, j’ai toujours dit qu’il fallait crier haut et fort que l’on n’a rien à voir là-dedans. Ces tueurs utilisent l’islam pour commettre des crimes », déplore-t-il. Il a par ailleurs changé sa photo de profil Facebook, qu’il a remplacé par un drapeau canadien. Il explique l’avoir fait « en soutien à mon pays, le Canada, et à mes concitoyens canadiens. Ensemble, nous ferons échec au terrorisme et à la haine et nous ferons barrage aux extrémistes de tous bords ».

Au lieu de stigmatiser les adeptes de l’islam, les Canadiens devraient travailler main dans la main avec la communauté musulmane pour combattre le radicalisme, expliquait Haroun Bouazzi, porte-parole de l’Association des musulmans et Arabes pour la laïcité au Québec (AMAL-Québec), au lendemain de la première attaque.

Les musulmans n'ont pas à se justifier

« Nous devons faire très attention à ne pas montrer du doigt les mosquées », précisait-il. Il faut « à la place les voir comme des alliés contre ce genre de phénomènes, parce que ce sont elles qui peuvent alerter la police », assurait-il dans les colonnes de la Gazette de Montréal. Il rappelle que, lors de ce genre d’événements, « les principales victimes, en dehors de celle morte hier, sont les musulmans eux-mêmes parce que, de plus en plus, ils sont vus comme des ennemis de l’intérieur ».

Seule voix dissonante dans ce concert de condamnations, celle d’Adil Charkaoui, le porte-parole du Collectif québécois contre l’islamophobie, estimant qu’il n’a pas à se justifier. « Les événements sont tragiques et malheureux, nous dénonçons le terrorisme, mais nous n’avons pas à le faire à chaque fois », a-t-il affirmé au Journal de Montréal. Et de conclure : « Est-ce que nous condamnons ces gestes ? Vous ne poseriez pas la question à un Québécois de souche. Votre appel est islamophobe. »

Lire aussi :
Canada : radicalisé, un converti à l'islam ouvre le feu sur le Parlement
Radicalisation en prison : les flops du rapport de la peur
S'excuser pour l'EI ? Les musulmans de France disent leur exaspération
Des musulmans incités à commettre des attentats par le FBI





Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu