Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Arabie Saoudite : le célèbre prédicateur Salman Al-Odah, critique du régime, arrêté

Rédigé par | Lundi 11 Septembre 2017



Le prédicateur saoudien Salman Al-Odah a été arrêté samedi 9 septembre, probablement pour avoir critiqué le régime des Saoud sur la rupture des relations diplomatiques avec le Qatar..
Le prédicateur saoudien Salman Al-Odah a été arrêté samedi 9 septembre, probablement pour avoir critiqué le régime des Saoud sur la rupture des relations diplomatiques avec le Qatar..
En l’espace de 24h, une vingtaine de personnes dont des prédicateurs ont été interpellées en Arabie Saoudite le week-end du 9 au 10 septembre. Parmi eux, figure le célèbre prédicateur saoudien Salman Al-Odah, qui s’est attiré à plusieurs reprises les foudres du régime des Saoud pour ses prises de positions.

Dernièrement, il a publiquement appelé à la fin de la crise diplomatique qui oppose l’Arabie Saoudite et le Qatar. Très populaire et suivi par une communauté de 14 millions de followers sur Twitter, Salman Al-Odah a tweeté qu’il priait pour que les deux pays trouvent une issue à la crise : « Que Dieu harmonise leurs cœurs pour le bien de leurs peuples. »

Au début des années 1990, Salman Al-Odah avait rejoint la Sahwa, un mouvement opposé à la présence militaire américaine dans la péninsule arabique. Cela lui aura valu cinq années d’emprisonnement entre 1994 et 1999. Mais le prédicateur n’arrête pour autant pas d’afficher des convictions contraires à celle du régime au pouvoir.

Ainsi, en 2011, il apporte son soutien aux révolutions arabes et en particulier à la révolte populaire au Bahreïn menée par une majorité chiite. Salman Al-Odah s’est aussi fait remarquer en déclarant publiquement que l’homosexualité ne devrait pas être criminalisée. « En condamnant à mort les homosexuels, ils commettent une faute plus grave que l’homosexualité elle-même », avait-il déclaré en 2016 dans le journal Sydsvenskan, lors d’un voyage en Suède auprès de réfugiés syriens.

L’opposition saoudienne en exil a appelé à une manifestation vendredi 15 septembre pour soutenir les prédicateurs arrêtés. D’autres personnalités ont été arrêtés, en l’occurrence le prédicateur Awad al-Qarni qui s'est également exprimé en faveur d'une réconciliation avec le Qatar, mais aussi, d’après certaines sources qu'évoquent Middle East Eye, le prince Abdul Aziz Bin Fahd al-Saud, fils de l’ancien roi Fahd.

Lire aussi :
Football : Emirates reste le sponsor du PSG malgré la crise au Qatar
François Burgat : « Le Qatar paye son soutien au mainstream oppositionnel dans la région »





Loading














Recevez le meilleur de l'actu