Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Aminata Traoré veut succéder à Ban Ki-Moon à la tête de l’ONU

Rédigé par | Jeudi 2 Juin 2016



Aminata Traoré veut succéder à Ban Ki-Moon à la tête de l’ONU
Aminata Dramane Traoré, ancienne ministre de la Culture du Mali, a annoncé la nouvelle mercredi 1er juin au sein du siège du Parti communiste français. Sous la coupole dessinée par Oscar Niemeyer, la militante altermondialiste a officialisé sa candidature au poste de secrétaire général de l’Organisation des Nations unies. « L’ONU, semble-t-il, est à la recherche d’une femme pour succéder à Ban Ki-moon. Je n’ai peut-être pas la tête de l’emploi, mais je m’invite dans ce débat ! », a-t-elle déclaré, citée par L’Humanité.

L’essayiste s’est exprimée à l’occasion d’une conférence mondiale pour la paix et le progrès, au cours d’un débat intitulé « Déminer les bombes semées en Afrique par l’Occident ». Farouche opposante aux interventions militaires occidentales sur le continent africain, Aminata Traoré a dénoncé une « stratégie de recolonisation dans laquelle l’ONU, prise en otage, sert de cheval de Troie ». Elle dit vouloir à travers sa candidature, « faire entendre la voix des peuples ».

L'élection au poste de secrétaire général de l’ONU se tiendront fin 2016. Parmi les favoris annoncés, on trouve la Bulgare Irina Bokova, directrice générale de l’Unesco depuis 2009, et le Portugais Antonio Guterrres, ancien Haut-commissaire aux réfugiés.

Lire aussi :
Aminata Traoré : « La véritable bombe en Afrique, c’est le chômage »
Mali : Aminata Traoré, une voix anti-guerre interdite de séjour en France
Mali : Aminata Traoré, féministe contre l’intervention militaire




Loading













Recevez le meilleur de l'actu