Connectez-vous S'inscrire






Arts & Scènes

Amadou Balaké, l'album posthume de ses derniers enregistrements

Rédigé par Fatima Khaldi | Lundi 19 Octobre 2015

Après avoir distillé sa superbe musique et ses paroles profondes, le célèbre musicien burkinabé s’est éteint à l’âge de 70 ans le 28 août 2014. On retrouve aujourd’hui celui qui est surnommé la voix d’or dans « In Conclusion », un album posthume regroupant ses derniers enregistrements.



In Conclusion, l'album posthume d'Amadou Balaké, le Burkinabé décédé en août 2014.
In Conclusion, l'album posthume d'Amadou Balaké, le Burkinabé décédé en août 2014.
Avec 50 ans de carrière, Amadou Balaké était la figure légendaire de la musique populaire burkinabé. Le chanteur, guitariste, percussionniste, décédé en août 2014, laisse comme dernier souvenir un album posthume réunissant ses derniers enregistrements.

Produit à Ouagadougou par le journaliste français Florent Mazzoleni, « In Conclusion », sorti en septembre 2015, a été crée comme un testament. Accompagné de jeunes artistes, Amadou Balaké y livre un dernier hommage à ses fans, heureux de découvrir une nouvelle version du titre culte « Balaké ».

Surnommé la « Voix d’or », Amadou Balaké a marqué de son empreinte l’histoire de la musique mandingue et afro-cubaine, notamment avec le groupe Africando, qui lui a permis de se faire connaître à l’international et de parcourir les plus grandes scènes du monde. Ce groupe de salsa fondé par le célèbre producteur sénégalais Ibrahima Sylla et le flûtiste malien Boncana Maïga. Avec cette formation musicale, Amadou balaké sortira quatre albums.

Des rythmes afro-cubains au répertoire mandingue, en passant par le funk et le jazz, Amadou Balaké a su incorporer les rythmes locaux de danse (warba) dans ses compositions et n’a jamais cessé de mettre en avant sa langue natale, le mossi, qui, malgré les frontières, a toujours rencontré un grand succès. Amadou Balaké, l’enfant chéri du Burkina Faso n’a jamais cessé, tout au long de sa carrière, de défendre sa culture, son pays et son peuple.





Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu