Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Afrique du Sud : le gouvernement solidaire des Palestiniens en grève de la faim

Rédigé par | Lundi 15 Mai 2017



Afrique du Sud : le gouvernement solidaire des Palestiniens en grève de la faim
Solidarité sans frontières. Une dizaine de ministres et de vice-ministres sud-africains ainsi que le vice-président Cyril Ramaphosa se sont joints, dimanche 14 mai, à la grève de la faim entamée depuis le 17 avril par un millier de prisonniers palestiniens pour protester contre les conditions de leur détention en Israël.

La grève de la faim est prévue pour durer 24h, jusqu'au lundi 15 mai, date de commémoration de la Nakba pour les Palestiniens. Seul un verre d'eau salée, à quoi s'astreignent les prisonniers depuis le début de leur action, est permis aux grévistes.

« Pensons à tous ceux qui croupissent en prison sans nourriture, parce qu'ils défendent leur position. Soutenez leur initiative », a déclaré le ministre de la communication, Ayanda Dlodlo, dans un message vidéo. Il fait partie du groupe des ministres engagées dans l’action, aux côtés, entre autres, des ministres de la Santé, Aaron Motsoaledi, des Sciences et de la Technologie, Naledi Pandor, et du Commerce et de l'Industrie, Rob Davies. L'ancienne présidente de l'Union africaine Nkosazana Dlamini-Zuma s’est aussi engagée à participer à la grève de la faim.

« C'est la première fois dans l'histoire de l'Afrique du Sud qu'un nombre aussi important de ministres et de responsables gouvernementaux observent une grève de la faim », a indiqué la branche sud-africaine du mouvement Boycott, désinvestissement et sanctions (BDS) dans un communiqué. La Fondation Ahmed Kathrada, du nom d'un compagnon de route de Nelson Mandela décédé fin mars, a appelé les Sud-Africains à rejoindre ce mouvement de solidarité.



Rédactrice en chef de Saphirnews En savoir plus sur cet auteur


Loading












Recevez le meilleur de l'actu