Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Affaire de la sextape : la Cour de cassation invalide l'enquête contre Karim Benzema

Rédigé par | Mardi 11 Juillet 2017



Affaire de la sextape : la Cour de cassation invalide l'enquête contre Karim Benzema
L’international français Karim Benzema a obtenu mardi 11 juillet, l’invalidation de l’enquête opérée à son encontre dans le cadre de l’affaire de la tentative de chantage à la sextape contre son coéquipier Mathieu Valbuena.

Mis en examen en novembre 2015 pour « tentative de chantage ou complicité et participation à une association de malfaiteurs» en compagnie de son ami Karim Zenati, l’attaquant du Real Madrid avait contesté la légalité de l’enquête car, selon lui, certaines écoutes étaient litigieuses. La cour d’appel de Versailles a validé la procédure en décembre 2016 mais le footballeur s’est ensuite pourvu en cassation.

Maitre Patrice Spinosi, son avocat, a mis en cause la « loyauté de la preuve » car un policier aurait incité Karim Benzema et son ami à passer à l’acte. L’avocat a fait valoir que le policier sous couverture, qui a servi d’intermédiaire entre Mathieu Valbuena et les présumés maîtres chanteurs, a été si actif qu’il a « provoqué » la commission de l’infraction, en relançant « à certains moments un processus (de négociation) qui ne devait plus avoir de suite ».

L’attaquant français reste cependant mis en examen. La cour d’appel de Paris doit de nouveau statuer sur l’enquête. Me Spinosi juge que désormais toute la procédure d’enquête doit être rendue nulle au vue de l’invalidité des écoutes téléphoniques.

Benzema est sélectionnable en équipe de France

Noël Le Graët, président de la Fédération française de football (FFF), s’est exprimé assez rapidement : « Je me réjouis pour Karim Benzema. J'ai toujours souhaité que ce garçon se porte bien. Si on pouvait ne plus parler de lui dans cette affaire-là, je serais ravi. C'est une décision qui le soulage et on est plutôt content pour lui. Mais ce qui ne veut pas dire que j'oublie Mathieu Valbuena. La Fédération reste solidaire de ses joueurs. »

Depuis novembre 2015, le joueur du Real Madrid n’a plus été appelé en équipe de France. Le président de la FFF n’exclut pas un retour de l’attaquant en bleu. « Cela ne change rien pour nous. Karim Benzema n'est pas suspendu par la Fédération, je l'ai dit 50 000 fois. Il est sélectionnable. Nasri est sélectionnable, Ribéry est sélectionnable, et plein d'autres », déclare-t-il.

Lire aussi :
Les talents viennent d'ici, les exploits se font ailleurs
Racisme : une action en justice de Didier Deschamps contre Eric Cantona
Euro 2016 : pour Benzema, la pression d'une France raciste à l'origine de sa non-sélection
Karim Benzema offre à Zinedine Zidane un record d’invincibilité
Karim Benzema et la honteuse polémique du crachat




Loading














Recevez le meilleur de l'actu