Connectez-vous S'inscrire






Religions

A l’hôpital de Roubaix, l’aumônerie musulmane est inaugurée

Rédigé par Hanan Ben Rhouma | Vendredi 25 Mai 2012

Le centre hospitalier de Roubaix a inauguré, jeudi 24 mai, son aumônerie musulmane. Un événement d’une haute importance, auquel s'est rendu le maire de la ville, Pierre Dubois, et qui marque une nouvelle étape dans la reconnaissance du culte musulman dans le milieu hospitalier. Les patients musulmans de l’hôpital et leurs familles pourront enfin faire appel officiellement à des aumôniers de leur confession pour les écouter et qu'ils les accompagnent dans la maladie et la fin de vie. Ahmed Miktar, aumônier hospitalier en chef de la Région Nord-Pas-de-Calais et aumônier principal à Roubaix, nous présente ce nouveau service et fait part de ses efforts, combinés avec ceux du CIMR, pour aboutir à ce résultat.



L'inauguration de l'aumônerie musulmane au Centre hospitalier de Roubaix s'est tenue le 24 mai. Au centre, Ahmed Miktar, aumônier hospitalier régional du Nord-Pas-de-Calais, et Marie-Christine Paul (à dr.), directrice de l'établissement, ici entourés de plusieurs représentants du Collectif des institutions musulmanes de Roubaix (CIMR).
L'inauguration de l'aumônerie musulmane au Centre hospitalier de Roubaix s'est tenue le 24 mai. Au centre, Ahmed Miktar, aumônier hospitalier régional du Nord-Pas-de-Calais, et Marie-Christine Paul (à dr.), directrice de l'établissement, ici entourés de plusieurs représentants du Collectif des institutions musulmanes de Roubaix (CIMR).
C’est un grand jour pour les musulmans de Roubaix et sa région. Le Centre hospitalier de la ville, qui ne disposait jusque-là que d’une aumônerie catholique, s’est doté à présent d’une aumônerie musulmane. Si les malades qui y étaient hospitalisés et leurs familles de confession musulmane pouvaient déjà faire appel depuis au moins 6 mois à des aumôniers, les choses ont changé cette fois.

Les aumôniers musulmans disposeront officiellement d’un bureau dans l'enceinte de l'établissement et d’une salle de prière. Un lieu qui sera tout de même partagé avec les catholiques et les non-croyants.

Le service, qui a été inauguré jeudi 24 mai, a été créé sous l’impulsion du Collectif des institutions musulmanes de Roubaix (CIMR), qui regroupe 5 des 6 mosquées de la ville. Très actif, il s’est imposé naturellement comme un interlocuteur crédible auprès des pouvoirs publics depuis sa création en juin 2010.

C’est le CIMR qui a ainsi organisé une première rencontre en mars 2011 entre Ahmed Miktar, aumôner hospitalier en chef de la Région Nord-Pas-de-Calais, Marie-Christine Paul, directrice de l’hôpital de Roubaix, et René Vandierendonck, l’ancien maire de la ville remplacé depuis mars 2012 par Pierre Dubois. Ce dernier était présent à la cérémonie d’inauguration de l’aumônerie, entourés d’une trentaine de personnes, dont des représentants du CIMR.

Une inauguration synonyme de reconnaissance

Depuis l’an dernier, plusieurs réunions formelles se sont tenues pour aboutir au résultat actuel. « Nous avons établi de très bonnes relations avec l’hôpital et il nous a donné tous les moyens d’y arriver », nous déclare M. Miktar, qui exerce non seulement le métier d’aumônier depuis une quinzaine d’années mais également la fonction d’imam à la mosquée Tawba de Villeneuve-d’Ascq depuis 2005.

Une expérience solide qui l’a mené à être nommé en 2009 par Abdelhaq Nabaoui, l’aumônier musulman national des hôpitaux de France, pour gérer l’aumônerie régionale. Mandaté par le Conseil français du culte musulman (CFCM) à cet effet, c’est avec fierté qu’il inaugure avec ses équipes l’aumônerie musulmane à Roubaix. « C’est enfin une reconnaissance pour les musulmans », nous affirme-t-il.

A l'inauguration, Pierre Dubois, maire de Roubaix.
A l'inauguration, Pierre Dubois, maire de Roubaix.

Un fort réseau de bénévoles révélateur d'un manque de moyens

M. Miktar multiplie les activités. Salarié à mi-temps au CHR de Lille où il officie en tant qu’aumônier, il exerce cette même fonction de façon bénévole dans les hôpitaux de Valenciennes, d'Arras, de Douai et aujourd’hui de Roubaix. Aucun des deux membres de son équipe roubaisienne n’est pour le moment salarié, à l’image de Fatma Boumedjeria, aumônière hospitalière depuis 2 ans. Toutefois, ce travail lui plaît car elle estime, à raison, qu’il est d’utilité publique. « Nous aidons beaucoup de personnes par notre simple présence. Nous les accompagnons dans la vie mais aussi dans la mort, car nous sommes parfois chargés de faire la toilette mortuaire », nous indique-t-elle.

Sa formation théorique et pratique, elle la doit à M. Miktar, qui s’occupe au total de 7 aumôniers aujourd’hui dans la région. « Je fais aussi intervenir des aumôniers d’autres cultes » dans les formations dans le but de « s’entre-connaître », notamment avec les ecclésiastiques catholiques « qui existent depuis très longtemps en France » et dont « nous avons encore beaucoup à apprendre » de leur organisation.

Avec le temps, l’aumônerie hospitalière musulmane s'institutionnalise en France comme à Paris et sa région mais elle manque encore cruellement de moyens. « Nous ne touchons aucune subvention », fait savoir l'imam. Pour fournir ce service à la communauté, il peut donc compter sur son petit réseau de bénévoles : sur les 8 aumôniers de la Région Nord-Pas-de-Calais, il est le seul avec Bahssine Saaidi, qui officie à l’hôpital de Dunkerque, à être rémunéré par les établissements.

Mais cela reste insuffisant. « Nous comptons agrandir l'équipe et nous avons aussi créée une association, l’aumônerie musulmane des hôpitaux du Nord », basée à Lille, pour laquelle « les fidèles sont invités à faire des dons en faveur des malades ou des familles modestes en mal de financement pour les frais médicaux ». Ou tout simplement pour faire fonctionner au mieux ce service dans la région à l'année.

Rien ne devrait cependant les empêcher de tenir une permanence à Roubaix tous les après-midis de la semaine, à l'exception du vendredi. Les patients en quête de spiritualité ou d'écoute sauront facilement trouver leur chemin vers le bureau des aumôniers.





Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu