Connectez-vous S'inscrire






Economie

30e RAMF, reflet du dynamisme de l'entrepreneuriat musulman

Rédigé par Maria Magassa-Konaté | Mardi 26 Mars 2013

La 30e Rencontre annuelle des musulmans de France (RAMF) ouvrira ses portes du 29 mars au 1er avril au Parc des expositions du Bourget, en Seine-Saint-Denis. Comme chaque année, des milliers de musulmans venus des quatre coins de l’Hexagone sont attendus. Pour les petites, moyennes ou grandes entreprises qui ciblent ce public, c’est le rendez-vous à ne pas manquer. Cette année, motivés à conquérir le cœur de la communauté musulmane, de nouvelles sociétés vont faire leur première apparition au RAMF comme le groupe agro-alimentaire algérien Benamor qui mise sur la qualité de ses pâtes et couscous pour séduire de nouveaux consommateurs.



30e RAMF, reflet du dynamisme de l'entrepreneuriat musulman
Avec une moyenne de 150 000 visiteurs en quatre jours chaque année, la Rencontre annuelle des musulmans de France (RAMF), est un lieu incontournable pour les entreprises dont le cœur de cible est la communauté musulmane.

Cette année, l’évènement, qui se tiendra du 29 mars au 1er avril pour sa 30e édition, accueillera comme l’an dernier près de 300 exposants dans le salon commercial de GEDIS, qui gère l’exploitation du salon commercial du RAMF depuis 15 ans.

Des exposants venus du monde entier

Il faut dire que les exposants venus de l’étranger sont nombreux à la RAMF. Cette année, ils représentent 35 à 40 % de l’ensemble des exposants, indique Karim Ouachek, le responsable du salon GEDIS. C'est moins que l'an dernier (45 %) mais ce taux demeure important.

Les exposants viennent de Grande-Bretagne, de Suisse, de Belgique, d’Arabie Saoudite ou encore de Tunisie. Et cette année, pour la première fois, le RAMF, accueille un exposant sud-africain. « Il s’agit d’une entreprise de textile », confie M. Ouachek.

Au total, ce sont près de 600 stands qui composeront l’espace commercial de la RAMF 2013. « La plupart des exposants ont agrandi leur surface cette année. Beaucoup d’exposants ont deux stands », explique M. Ouachek. « Pour la première fois, le marketing est très présent. Il y a des agences de voyages, immobilières, des entreprises de services comme une société de porte-blindée et même un opticien », ajoute-t-il, en précisant que beaucoup « viennent faire du marketing » en distribuant des « flyers » pour se faire connaître.

Au-delà d'un rendez-vous religieux, la RAMF garde bel et bien un aspect commercial, qui n'est pas inconnu des entreprises. Elle est une preuve du dynamisme des entreprises musulmanes, note M. Ouachek. « Dans un contexte de crise, les jeunes musulmans continuent à créer de nouvelles sociétés et la moyenne d'âge est de 30 ans », constate-t-il.

Pour les visiteurs, il y en aura pour tous les goûts sur ces 24 000 m² dédiés aux stands commerciaux. L’édition est le secteur qui sera le plus présent cette année avec notamment la maison d’édition Sana, qui sera dotée de 180 m² d’exposition.

Stand du groupe Benamor - Alger 2011
Stand du groupe Benamor - Alger 2011

La RAMF pour développer sa visibilité

L’agroalimentaire aura également une grande visibilité au RAMF 2013. C’est l’activité du groupe Benamor, fabricant de couscous et de pâtes, qui disposera du deuxième plus gros stand commercial du RAMF avec 144 m². Le groupe algérien spécialisé dans l’agro-alimentaire y tiendra son stand pour la première fois.

« Nous avons pris deux stands de 72 m². Le premier sera un restaurant, un bar à couscous. Juste en face, le deuxième stand sera dédié à l’accueil du public avec une épicerie où seront vendus nos produits avec des promotions : deux kilos achetés, un kilo offert », explique Halim Benchaiba, le responsable communication de Benamor.

Sur le stand de la restauration, quatre cuisiniers seront sur le pied de guerre pour satisfaire l’appétit des visiteurs avec 10 recettes différentes. Avec une telle présence, Benamor, qui exporte ses produits en France depuis seulement un an, espère bien s’imposer dans les cuisines françaises. A la RAMF, « nous pouvons rencontrer des consommateurs potentiellement susceptibles d’acheter nos produits. Des personnes qui viennent du sud de la Méditerranée », amateurs de couscous, commente M. Benchaiba.

Après leur présentation à la RAMF 2013, les produits Benamor devraient faire leur entrée dans les grandes surfaces d’ici le mois du Ramadan pour une opération séduction de plus grande envergure.

Pour les entreprises de tout secteur présents au Bourget, la RAMF constitue une occasion commerciale à ne pas rater pour s'assurer une visibilité marquée auprès des musulmans de France.





Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu