Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

11-Novembre : le CRCM Champagne-Ardenne boycotte une cérémonie interreligieuse

Rédigé par La Rédaction | Mardi 12 Novembre 2013



Les membres du Conseil régional du culte musulman (CRCM) de Champagne-Ardenne ont boycotté une cérémonie interreligieuse organisée dimanche 10 novembre dans la cathédrale de Notre-Dame en l’Isle de Troyes, à l’occasion du 95e anniversaire de l’Armistice de 1918, rapporte le régional L’Est-Eclair.

Les membres du CRCM ont refusé d’assister à cette rencontre regroupant des juifs, des musulmans et des chrétiens pour protester contre la montée des actes islamophobes. Dans un message adressé à l’évêque de Troyes, Monseigneur Marc Stenger, les membres de l’instance musulmane expliquent ne pas avoir fait le déplacement au regard du « manque d’égard vis-à-vis du CRCM » et des contacts « limités à de simples sollicitations pour des réunions ne débouchant sur aucune action concrète ».

Ils évoquent une augmentation de 35 % des actes islamophobes en France et regrettent que ces actes « ne soient pas réellement pris en considération ». Dernièrement, quatre femmes voilées avaient été agressées dans la région, à Reims. Mais ils ont tenu à préciser qu’ils « partagent le recueillement et la reconnaissance pour ceux qui sont morts pour la France » et que leur absence doit être comprise comme « un acte de sensibilisation dans le but du vivre ensemble, et non un irrespect vis-à-vis des morts ».

Leurs justifications n’ont pourtant pas vraiment convaincu. « Ma réaction n’est en rien accusatoire. Toutefois, je ne comprends pas cette absence. Toute protestation, lorsqu’elle n’est pas excessive, est légitime. Mais se servir de ce temps de prière et de paix, c’est une manière de dire qu’on ne croit pas à la qualité de cette démarche pour le vivre ensemble », a ainsi réagi l’évêque de Troyes. Il y voit « le mélange de deux choses qui ne devraient pas l’être », et une protestation « plutôt politique et sociale ».

Quelques musulmans de la mosquée Iman Ali, liée à la Grande Mosquée de Paris, ont toutefois assisté à cette cérémonie interreligieuse.

Lire aussi :
Interreligieux : le Service pour les relations avec l’islam fête ses 40 ans
L’avenir du dialogue interreligieux assuré par la jeunesse
Interreligieux : Il n’est pas vain de dialoguer




Loading












Recevez le meilleur de l'actu