Mercredi 22 Octobre
Aujourd’hui, ma cousine du bled, Sabah, a pris l’avion pour nous rendre visite. Comme c’est la première fois qu’elle met les pieds, en France, on a demandé à notre voisine, Valérie, de veiller à sa bonne intégration dans ce pays.
C’est une vraie franco-française, elle va réussir à la former, c’est sûr.

Ah ! V’là ma cousine ! Ouf ! Elle est habillée, comme nous, elle ne nous a pas mis ce signe ostentatoire qui fait peuuuur.
Dans le pays de Voltaire, faut faire attention à ses fringues car, paraît-il, le calcul du nombre de djellabas, dans les quartiers permet de repérer les fiefs des méchants intégristes. Plus il y a de djellabas et plus la zone est à risque, disait un philosophe inconnu en quête de reconnaissance.
Et ben, moi, quand je porte cette robe à la maison, j’évite les miroirs. Je ne vais pas me faire peur, à moi-même, què même !

Pour s’assurer qu’il n’y ait aucun problème de communication, ma voisine s’est entrainée, toute la nuit, à parler comme Sabah :

« Salem ! Toi, être cousine à Malika…. Tu sais parler français ?... Bah quoi ! Faut pas s’énervée… »

Ste honte ! Valérie ne savait pas que dans les pays du Maghreb, y parlaient français mieux que nous.
Ffff ! Pourquoi les français ont-ils autant de préjugés envers les étrangers ? C’est bizarre !
Bon ! Faut qu'elle rattrape le coup et en tant que citoyenne française, il est de son devoir de lui expliquer certains principes fondamentaux de la République, comme, la laïcité et, le plus important, la mixité. Dans ce pays, les hommes et les femmes ne sont jamais séparés. Ils vivent, ensemble, partout, à l’exception…

« Quand tu vois une femme sur la porte c’est que c’est les toilettes pour filles et quand…. Bah quoi ! Faut pas s’énervée… »

Ste honte ! Ololo ! Mais d’où lui vient cette condescendance à la française ? D’où lui viennent tous ses aprioris ?

N’empêche que… J’ai l’impression que Valérie n’a rien à apprendre à Sabah. Ca craint ! Faut trouver une stratégie.
Bon ! Pas de panique ! Il suffit de réfléchir et tenter de savoir ce que ferait un bon citoyen français pour intégrer une personne, déjà, parfaitement intégrée ?
Ah bah oui ! Je sais ! Je vais lui conseiller d’accuser, ma cousine, de ne pas vouloir s’intégrer, comme ça, Sabah se désintègre pis après, Valérie la réintègre.
En plus, avec une idée, aussi, géniale, elle sera invitée, par tous les médias, pour parler de la communauté maghrébine. Son savoir sur le sujet, reste, certes, très restreint mais pas besoin d’en connaître plus pour être considéré comme spécialiste.

Cela fait quinze jours que ma cousine est en France et cela fait quinze jours que je souffre.
D’abord parce que ma mère me vante, toutes ses qualités, en mettant en relief tous mes défauts. Ensuite, parce qu’elle a trouvé un poste de responsable Machin dans l’entreprise Truc.
Dire qu’elle a été prise alors que, ma voisine, ça fait des années qu’elle postule, en vain. D’après Valérie, si Sabah continue comme ça, elle va se trouver un mec et se caser avant nous et elle risque, même, de me piquer Mohamed Belkhir !
Faut que je l’appelle pour le prévenir.

« Aie ! Répondeur ! Salem Mohamed,
T’inquiète ! Je ne vais pas te laisser un message de psychopathe, bien au contraire. Je veux, seulement, te prévenir d'éviter ma cousine car c’est une voleuse. Déjà qu’elle a piquée le travail de Valérie, je ne voudrais pas qu’elle me vole, aussi, mon mec… heu ! Je voulais dire, celui que j’aime… heu ! Celui… laisse tomber, tu as compris. Bref ! Je voudrais, également, profiter de cet appel pour te demander quelque chose. Tous les matins, à huit heures, je te regarde partir au travail, par ma fenêtre et cela fait une semaine que je ne te vois plus. Aurais-tu changé d’emploi du temps ? Si, oui, peux-tu me transmettre tes nouveaux horaires afin que je puisse, mieux, te surveiller ?... »

Alala ! Ma mère !!!! Je me demande ce qui peut bien l’excitée, à ce point ?
Oh ! Faut que je l’apprenne à ma voisine. Une nouvelle pareille, ça se diffuse !

« Hein ? C’est pas possible ! Elle va se marier ? Avec qui ? Incroyable ! Moi, ça fait plus de trente ans que je galère pour trouver un mec et elle, elle y est arrivé, en quinze jours ! En plus, ça craint ! Elle va avoir un superbe job, un superbe mari, des superbes enfants, une superbe maison et tout et tout et tout ça. Ensuite, elle va finir sa vie, ici, en France, dans mon pays, à moi ! Ne serait-ce pas mieux pour notre patrie, qu’elle retourne dans son pays, à elle ?
T’manière, je m’en fiche parce qu’avec sa tête d’arabe, et ben, elle ne sera, par définition, jamais intégrée et toc !
Bon ! Je te laisse ! Je vais voir sur internet le prix des billets d’avion pour son bled…. Mais non, c’est pas pour elle, c’est pour moi. Faut que j’aille prendre des cours…. »

Malika K.
Rédigé par Malika K. le Mercredi 22 Octobre à 11:43 Facebook Google + Twitter LinkedIn Del.icio.us Digg Google Tape-moi Blinklist Furl Reddit Newsvine Y! Blogmarks Technorati Meneame Viadeo Pinterest

Qui suis-je ?
Malika K.
Bonjour,

afin de nous mettre, tous en relation pour discuter des nouvelles de malika K, je vous propose de nous rejoindre sur
www.Facebook.com
Pour cela, vous pouvez me communiquer votre mail pour que je puisse vous envoyer une invitation.

malika@takaclic.fr

A bientôt

-----------------------

Malika :
--------
a fait des études sup mais ça ne l’empêche pas de faire de grosses fautes d’orthographe
est née, en banlieue parisienne, en 1978 et est originaire du Maghreb
manage une équipe de 10 personnes dans une grosse boîte américaine
est très complice avec sa copine Stéphanie
possède une vieille voiture, année 85
est une fille ordinaire, avec une vie ordinaire
est toujours obligée de se justifier et expliquer qu’elle n’est pas une femme battue par ses frères et qu’elle n’est pas une fille soumise
n’aime pas Fadéla Amara, responsable de ce qui est cité ci-dessus
espère qu’un jour Word, reconnaîtra les prénoms maghrébins
cherche l’homme parfait.

Les parents de Malika sont :
--------------------------------
arrivés dans les années 60
n’égorgent pas le mouton dans la baignoire
ne force pas Malika à se marier
ne profite pas de l’économie souterraine
ne perçoivent plus les allocations familiales
n’ont jamais dégagés d’odeur
ont donné cinq enfants à la France

Ses frères :
-------------
sont compréhensifs
sont d’accord avec « il est interdit d’interdire »
ne vendent pas de la drogue
travaillent et gagnent bien leur vie
ne se plaignent pas des impôts qui les ruinent, ils comprennent que c’est le retour sur investissement des allocations familiales perçues pas leurs parents quand ils étaient mômes
sont toujours obligés de se justifier et expliquer qu’ils ne sont pas des Méchants
détestent Malek Boutih, responsable de ce qui est cité ci-dessus

L’auteur :
----------
issue d’une famille de 13 enfants (elle est placée en 7ème position)
études sup scientifiques.
loisirs : écriture, cinoche, sports et tout et tout
n’a pas reçu le droit d’utiliser le nom de Meetic pour sa pièce de théâtre : « Meetic Instinct »
s’en fiche parce quelle a trouvé un titre, beaucoup mieux : « un mythomane, des mythowoman’s »

Archives