Connectez-vous S'inscrire






Votre revue de presse

Un Grand rabbin évoque la Shoah face à une mosquée incendiée

Rédigé par lila13@hotmail.co.uk | Mercredi 23 Décembre 2009

Le Grand rabbin ashkénaze d'Israël a évoqué la Shoah à l'entrée d'une mosquée d'un village palestinien, de Cisjordanie occupée, où des colons extrémistes juifs sont soupçonnés de s'être livrés à des actes de vandalisme.



Un Grand rabbin évoque la Shoah face à une mosquée incendiée
Le Grand rabbin ashkénaze d'Israël, Yona Metzger, a évoqué la Shoah lundi 14 décembre à l'entrée d'une mosquée du village palestinien de Yassuf, en Cisjordanie occupée, où des colons extrémistes juifs sont soupçonnés de s'être livrés à des actes de vandalisme.

"Il y a 70 ans, la Shoah, le plus grand traumatisme de notre histoire, a commencé avec l'incendie de synagogues durant la Nuit de Cristal", en 1938 en Allemagne, un pogrom qui préluda au génocide des juifs par les nazis, a déclaré Yona Metzger.

Le Grand rabbin était venu exprimer sa solidarité avec les habitants de Yassuf, près de Naplouse, où la principale mosquée a été le théâtre d'actes de vandalisme.

Des colons juifs sont soupçonnés d'avoir mis le feu dans la nuit de jeudi à vendredi à des livres de prière, dont des Corans, ainsi qu'à un tapis. Les agresseurs ont en outre peint sur le sol un graffiti antipalestinien en hébreu: "Soyez prêts à payer le prix".

"Apaiser les esprits"

"J'espère que ma visite ici va contribuer à apaiser les esprits", a déclaré le Grand rabbin.
Il était protégé par des policiers de l'Autorité palestinienne tandis que plusieurs dizaines de manifestants palestiniens défilaient en scandant "Pas de paix s'il y a des colonies".

Quelques incidents ont opposé les manifestants à l'armée israélienne. "Une centaine de Palestiniens ont manifesté lundi à Yassuf en lançant des pierres contre des soldats israéliens patrouillant sur place, et ces derniers les ont dispersés", a indiqué une porte-parole militaire, interrogée par l'AFP.
Les heurts n'ont fait ni blessé ni dommages, a précisé la porte-parole.

Dimanche, un groupe de rabbins, se réclamant d'un courant modéré du sionisme religieux, s'était déjà rendu à Yassuf pour exprimer sa solidarité avec les villageois et protester contre les actes de vandalisme imputés aux colons.
La dégradation de la mosquée de Yassuf a été condamnée par les dirigeants palestiniens et israéliens.

Source : NouvelObs.com, avec AFP




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 27 Mai 2011 - 20:37 Yusuf Islam (Cat Stevens) à Paris Bercy


Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu