Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Tunisie : le Premier ministre Jebali démissionne

Rédigé par La Rédaction | Mardi 19 Février 2013



La Tunisie sombre en pleine crise politique. Le Premier ministre Hamadi Jebali avait prévenu : s’il ne réussit pas à former un gouvernement « apolitique », il démissionnera. C’est fait mardi 19 février.

Il a présenté officiellement sa démission à Moncef Marzouki, président de la République tunisienne, après leur entrevue.

La mort récente de Chokri Belaïd, une figure de la gauche tunisienne, a poussé Hamadi Jebali à chercher des solutions pour mettre fin à la crise politique, en souhaitant former un nouveau gouvernement « composé de membres n’appartenant pas à des partis politiques ».

Son initiative a été formellement rejetée par son propre parti, Ennahdha, présidé par Rached Ghannouchi qui souhaite se maintenir au pouvoir.

Article mis à jour dans la soirée du 19 février, après l'annonce officielle de Hamadi Jebali.

Lire aussi :
Tunisie : une deuxième révolution en cours ?
Tunisie : un leader de la gauche assassiné, le pays dans le chaos
Tunisie : deux ans après la révolution, le peuple s'impatiente




Loading












Recevez le meilleur de l'actu