Connectez-vous S'inscrire






Economie

Transferts d’argent : Western Union contre-attaque, SFR innove

SFR teste le transfert de crédits par SMS

Rédigé par Hanan Ben Rhouma | Samedi 19 Juin 2010

Le partenariat MoneyGram – SRD-MP n’a pas laissé Western Union indifférent. L'entreprise américaine a annoncé cette semaine le développement de son service de transferts d’argent dans 200 callshops de France. De son côté, l’opérateur français SFR a lancé le transfert de crédit de communication à l’international. Bien que limité à la Tunisie pour le moment, SFR espère bien gratter des parts de marché à l’avenir. Le secteur lucratif du transfert d’argent est estimé à plus de 8 milliards d’euros en France.



Le champion de France 2010 Mamadou Niang a été choisi pour promouvoir Western Union, qui a baissé ses tarifs depuis le 1er juin 2010.
Le champion de France 2010 Mamadou Niang a été choisi pour promouvoir Western Union, qui a baissé ses tarifs depuis le 1er juin 2010.

Western Union ne veut aucunement céder de la place à MoneyGram. Le leader mondial des transferts d’argent a annoncé la signature, lundi 15 juin, d’un accord pour la distribution des services de transferts d’argent avec Keyyo, le premier e-opérateur français de téléphonie sur IP, qui permet un déploiement progressif de l’offre Western Union dans 200 callshops (appelés taxiphones, en bon français), en France, sur les cinq prochaines années.

En élargissant son réseau à des établissements non financiers, Western Union profite des opportunités offertes par la Directive européenne sur les Services de Paiement (DSP), entrée en vigueur en novembre dernier. C’est cette même directive qui a permis à son concurrent MoneyGram de négocier un partenariat avec SRD MP et Bimédia et d’offrir ses services dans quelque 2 500 bureaux de tabac.

Des réseaux de proximité bichonnés

Les services de proximité ont ainsi les faveurs des sociétés de services de paiements et espèrent bien profiter des milliards gagnés chaque année par celles-ci. Le marché des transferts d’argent est en effet évalué à 8 milliards d’euros dans l’Hexagone pour les seuls résidents étrangers.

Au vu du nombre de points de vente qui seront accordés à MoneyGram d'ici à cinq ans, les 200 de Western Union paraissent dérisoires. Cependant, les callshops demeurent des lieux hautement stratégiques, où transitent une grande majorité de migrants et de leurs descendants qui entretiennent des liens forts avec le pays d’origine.

« Cet accord constitue une excellente opportunité d’élargir notre base de clientèle et de continuer à renforcer notre réseau d’agents en France », a déclaré Marie-Elise Droga, directrice régionale France et Benelux de Western Union dans un communiqué.

Mamadou Niang, le transfert qui marque

Outre le partenariat avec Keyyo, la compagnie a annoncé une baisse de ses tarifs dans les 6 000 bureaux de la Banque postale. « La baisse est de l'ordre de 15 % à 20 % pour les envois jusqu'à 300 euros et au-delà de 1 000 euros et de l'ordre de 5 % pour les envois compris entre 300 et 1 000 euros », avait alors déclaré Eric Besson, ministre de l’Immigration et de l’Intégration début juin, qui espère aussi rapatrier une partie des flux informels vers les réseaux formels.

Pour promouvoir la nouvelle grille tarifaire en place depuis le 1er juin, Western Union et la Banque postale ont choisi Mamadou Niang, le joueur de football sénégalais, vainqueur et champion de France 2010 avec l’Olympique de Marseille.

Un jeu de mots basé sur le transfert bien trouvé - parallèle entre le transfert d'argent et le transfert de joueur de foot - mais que le géant Western Union aurait repris au Petit Poucet Transcash, une solution lancée en novembre 2009 permettant aux utilisateurs de transférer de l'argent par l'intermédiaire de simples cartes bancaires rechargeables. Nul besoin de compte bancaire, Transcash, exploitée par la société marseillaise MFTEL, dont le cœur de métier est la vente de cartes téléphoniques prépayées, est déjà présent chez plus de 5 000 buralistes.

La publicité qui suit et qui date de novembre 2009 ressemble étrangement à celle de Western Union diffusée en juin 2010.


Le transfert de crédit par SMS

Pour ceux qui sont en panne de crédit téléphonique, une solution, innovante en France, débarque : le transfert de crédit par SMS. Les clients SFR pourront recharger à distance le crédit de membres de leur famille et de leurs amis à l’étranger au prix de trois textos.

Cette offre, lancée ce jeudi 17 juin, n’est proposée pour le moment que pour la Tunisie vers des mobiles Tunisie Télécom. Il suffira d’envoyer au 30 103 le pays du destinataire (aujourd’hui « Tunisie ») dans un premier temps, envoyer son numéro puis indiquer la somme voulue (3 €, 6 € ou 11,50 €, soit 5, 10 ou 20 dinars tunisiens), qui sera ensuite déduite de la facture ou du forfait de l’expéditeur.

SFR, qui gagne de l'argent sur les textos, compte étendre l’offre à d’autres pays au fur et à mesure qu’il signera des partenariats avec des opérateurs étrangers.

De belles perspectives s’ouvrent donc pour le marché du transfert d’argent.







Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu