Connectez-vous
Islam | Musulman | Toute l’actu sur Saphirnews.com
Facebook
Twitter
Google+
Dailymotion
YouTube
Rss

Sur le vif

Syrie : attentat à Damas, premier revers pour le régime de Bachar al-Assad

Rédigé par La Rédaction | Jeudi 19 Juillet 2012

           


C’est un tournant dans la situation de la Syrie. A Damas, un premier attentat visant le pouvoir de Bachar al-Assad a été perpétré mercredi 18 juillet. Trois hauts responsables en première ligne dans la répression de la population, dont le beau-frère du président, le vice-ministre de la Défense, le général Assef Chawkat, ont été tués.

Le ministre de la Défense, le général Daoud Rajha, et le général Hassan Turkmani, chef de la cellule de crise, sont les deux autres victimes de l’attentat qui a visé le bâtiment de la Sécurité nationale, au moment où les hauts responsables de la sécurité étaient en réunion. Le ministre de l’Intérieur, Mohammad Ibrahim al-Chaar, et le chef de la Sécurité nationale, Hicham Ikhtiar, ont été blessés.
C’est un sévère revers pour Bachar al-Assad, qui, depuis le début de la révolte en mars 2011, mate les Syriens opposés à son régime.

L’Armée syrienne libre (ASL, composée en majorité de déserteurs) a revendiqué l’attentat et a indiqué qu’il s’agissait de « la première d’une série de grandes opérations visant à faire chuter Assad et l’ensemble des piliers et symboles du régime ».

L’Iran et la Russie, fidèles alliés de Damas, ont condamné l’attentat.
Paris a jugé que la lutte de M. Assad pour conserver le pouvoir était « vaine » et appelé ses soutiens à « se dissocier de la répression ».

Mais Bachar al-Assad ne compte pas quitter le pouvoir aussi facilement. Il a nommé un nouveau ministre de la Défense, le général Fahd al-Freij, jusque-là chef d’état-major. « Nos forces armées sont solides et leur moral est au plus haut. Elles continueront à poursuivre les terroristes jusqu’à ce que le complot visant la Syrie soit écrasé », a mis en garde ce dernier.
La Syrie semble se diriger vers « une guerre civile longue et sanglante », comme le redoute Washington.


Lire aussi :
Syrie : Les bombardements de l'armée s’abattent encore sur plusieurs quartiers à Damas

Syrie : Plus de 150 morts lors du bombardement du village de Treimsa
Syrie : l’ONU jette l’éponge face aux violences
Syrie : après le massacre de Houla, les rebelles veulent des raids aériens contre Al-Assad
La France expulse l'ambassadrice de Syrie à Paris, les Européens suivent






Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les affirmations diffamatoires et les propos racistes, antisémites, islamophobes ne sont pas tolérés et seront donc supprimés. Idem pour les contributions trop longues ou n'ayant aucun rapport avec le sujet de l'article.

Loading



Inscription à la newsletter







L'actu vue par Yace