Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Suisse : la poignée de main ne sera pas obligatoire dans toutes les écoles

Rédigé par Linda Lefebvre | Mercredi 27 Septembre 2017



Suisse : la poignée de main ne sera pas obligatoire dans toutes les écoles
Le parlement suisse (le National) a rejeté, par 153 voix contre 57, une motion déposée par l’Union démocratique du centre (UDC) visant à rendre obligatoire la poignée de main dans toutes les écoles.

Cette motion a été déposée suite au refus, par deux élèves musulmans, de serrer la main de leur enseignante, pour des raisons religieuses. Le canton de Bâle, dans lequel est situé le lycée de Therwil, avait retiré l’obligation faite aux élèves de serrer la main de leur professeur.

Pour la députée à l’origine de la motion, interrogée par le quotidien suisse Le Temps, le refus de serrer la main constitue « un manque de respect envers les femmes ». Elle rappelle les propos de la ministre de la Justice et de la police Simonetta Sommaruga, pour qui « la poignée de main fait partie de notre culture et ne doit pas être remise en question. »

La législation dans le domaine scolaire relève des cantons et ne peut être traitée au niveau fédéral. C'est à chaque école que revient donc la possibilité d'instaurer dans leur règlement l'obligation ou non de serrer les mains dans leur enceinte. Le canton de Bâle-Campagne a, quant à lui, donné raison au lycée de Therwil, lequel considère que les enseignants peuvent exiger que les élèves leur serrent la main.

Le plus âgé des élèves concerné par l'affaire a quitté le système scolaire tandis que le second a été condamné par le lycée à des travaux d’intérêt général pour avoir refusé de changer de comportement. La demande de naturalisation des familles des deux adolescents, d’origine syrienne, a été suspendue.

Lire aussi :
Suisse : l'obligation des élèves à serrer la main des professeurs confirmée
Suisse : des élèves musulmans dispensés de serrer la main de leur enseignante
Suisse : trois membres du Conseil central islamique inculpés pour propagande terroriste





Loading












Recevez le meilleur de l'actu