Connectez-vous S'inscrire






Monde

Suède : contre la haine, des bouquets de fleurs envoyés aux mosquées

Rédigé par Hanan Ben Rhouma | Mercredi 8 Janvier 2014



Suède : contre la haine, des bouquets de fleurs envoyés aux mosquées
« Changer le monde, changer les choses avec des bouquets de roses. » C’est « Le pouvoir des fleurs » tel que chanté par Laurent Voulzy qui résonne dans nos têtes. Les fidèles de la mosquée de Södermalm, à Stockholm, ont eu la très belle surprise, lundi 6 janvier, de découvrir des bouquets de fleurs devant leur lieu de culte, dont les portes avaient été taguées de croix gammées en début d’année 2014.

Plusieurs bouquets de fleurs roses et blanches ont été retrouvés accrochés sur la porte d’entrée par des fidèles se rendant à la mosquée pour accomplir la prière du matin (fajr). Des pots de fleurs ont aussi été posés devant la mosquée, peut-on voir de la photo postée sur les réseaux sociaux par Omar Mustafa, président de l'Association islamique de Suède. Un mot accompagnait le geste : « Pour chaque acte haineux, une fleur. Une attaque contre vous est une attaque contre la Suède ! Nous sommes unis ! »

Le même soin pour une église profanée

La mosquée de Fittja a aussi eu le droit au même traitement : des fleurs ont été retrouvées devant l'édifice, là où des pieds de porc avaient été jetés en novembre 2013. Même surprise devant l'église orthodoxe de Hagsätra, à Stockholm, très fréquentée par les Ethiopiens, et qui a été profanée par des croix gammées le 3 janvier.

Ces gestes de solidarité ont mis du baume au cœur des musulmans et n’ont pas manqué d'être soulignés avec force par Omar Mustafa au journal suédois The Local dans une interview. « Je pensais que la société cheminait vers la mauvaise direction. Mais maintenant, mon avis a changé à 180 degrés », a-t-il déclaré.

Près de 300 actes islamophobes ont été recensés en Suède en 2013 et le phénomène est en augmentation, selon le Conseil national suédois pour la prévention du crime. « 2013 a été une année difficile », avoue le président de l'Association islamique de Suède. « J'ai très peur que les partis et les mouvements racistes gagnent davantage de sièges et prennent une plus grande place dans les prises de décision, comme nous l'avons vu au Danemark et en Norvège. Mais j'espère que ce genre d'actions permettront à de plus en plus de gens de prendre des mesures », souligne-t-il. L'espoir est encore permis.

Lire aussi :
Suède : des croix gammées sur une mosquée de la capitale
Suède : des pieds de porc jetés dans une mosquée
Des Femen seins nus dans une mosquée de Suède
Suède : toutes en hijab pour dénoncer les agressions islamophobes
Les musulmans de Suède inquiets et sereins face à la montée de l’extrême droite




Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu